lundi, juin 7

Le pape dénonce les "demandes centrée sur soi" des couples de même sexe (article en anglais)

Daily News...Advocate.com
Le Pape vient de déclarer aux évêques américains qui venaient le consulter que la tendance dans les dernières décennies a été que "les droits sont souvent réduits à des demandes centrée sur soi (self centred en anglais): la croissance de la prostitution et de la pornographie au nom du choix adulte, l'acceptation de l'avortement au nom des droits de la femme, l'approbation des unions de même sexe au nom des droits des homosexuels".
Je ne vois pas en quoi les demandes des couples homosexuels seraient plus égoïstes que celles des couples hétérosexuels. Ils s'aiment et veulent avoir les mêmes droits que tout le monde, c'est tout ! Le pape semble ne pas voir que le mariage pourrait les aider à avoir une vie affective plus stable, et ne laisse aux gays et lesbiennes que la seule alternative du célibat et de la chasteté. Mais heureusement le temps du placard touche à son terme et de plus en plus de gays et lesbiennes choisissent de faire leur coming out et de vivre dans la vérité avec eux-mêmes et avec les autres. N'est-ce pas là encore une façon plus proche de l'Evangile ?

4 commentaires:

Jean-Marc a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Menino a dit…

well, hope to see english here or portuguese so i can understand. ;)

have a nice day :o)

Anonyme a dit…

Ben... Le Pape a raison sur un point, on assiste à la montée de l'individualisme et surtout du culte du Moi. Est-ce un bien? J'en doute
Etienne

Jean-Marc a dit…

Ce qui me gêne, Etienne, c'est que le pape mette sur le même plan la prostitution et l'avortement avec les unions homosexuelles. Quelque soit les raisons qui poussent les femmes à y recourir, il est clair que la prostitution et l'avortement sont un mal (bien que parfois nécessaire dans le cas de l'avortement). C'est en tout cas mon avis. Le cas de l'union homosexuelle est très différent. Il s'agit là de la reconnaissance de l'amour que se portent deux êtres de même sexe. Cette union est facteur de stabilité et montre symboliquement l'importance que la société attache à cet amour et à cette stabibilité. C'est donc à mon avis un bien qu'on ne peut que vouloir encourager.

Une erreur est survenue dans ce gadget