dimanche, octobre 31

Le catholique Rocco Buttiglione retire sa candidature au poste de commissaire européen chargé de la Justice après ses propos sur l'homosexualité

Le Quotidien Permanent du Nouvel Observateur




Rocco Buttiglione, qui était pressenti pour le poste de commissaire européen chargé de la Justice, a annoncé samedi qu'il retirait sa candidature pour mettre fin à la crise sur la formation de l'exécutif européen.
Contesté pour ses propos sexistes et homophobes, M. Buttiglione a fait cette annonce lors d'une conférence de presse à Rome, quelques heures après que le président du Conseil italien Silvio Berlusconi eut dit qu'il était prêt à abandonner la candidature du ministre italien des Affaires européennes.
«Je suis prêt à m'effacer pour faciliter la mise en place de la commission Barroso, à qui je souhaite tout le succès possible», a déclaré M. Buttiglione, en lisant un bref communiqué.
Il s'est dépeint comme la victime d'une «campagne habilement orchestrée», sans donner plus de précisions. «J'ai le droit de penser que l'homosexualité est un péché, mais cela n'a pas de conséquence sur la politique parce qu'en politique, le principe de nondiscrimination prévaut, et l'Etat n'a pas le droit de mettre son nez dans ces situations», a déclaré M. Buttiglione à la presse.
«Je sais que je n'ai pas introduit dans la sphère politique le concept de péché qui appartient à une autre sphère, celle de la religion et de la philosophie», a-t-il ajouté.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget