mardi, décembre 28

La Conférence épiscopale espagnole juge l'homosexualité «intrinsèquement mauvaise»

Article complet sur LaLibre.be

"La tendance homosexuelle, même si elle ne relève pas du péché, doit être considérée objectivement comme un trouble.» Ce type de comportement est en outre «intrinsèquement mauvais du point de vue moral». Telle est la position que vient de rendre publique la Conférence épiscopale espagnole. Qui ajoute: le mariage est «toujours et uniquement l'union d'un homme et d'une femme». Ou encore: les couples homosexuels «ne constituent pas un référent adéquat pour l'adoption».

Le moment pour effectuer cette sortie, en cette fin du mois de décembre, n'est pas choisi au hasard: le projet de loi du gouvernement socialiste autorisant le mariage et l'adoption pour les couples homosexuels entrera en vigueur en 2005. C'est un sujet de discorde majeur. Parmi d'autres, faut-il préciser, tant les relations entre l'Eglise espagnole et le pouvoir sont tendues depuis l'arrivée au pouvoir de José Luis Rodriguez Zapatero, en mars dernier.

1 commentaire:

David D a dit…

Franco vit encore!

Une erreur est survenue dans ce gadget