mercredi, septembre 21

L'Eglise anglicane du Nigéria rompt la communion avec l'Eglise d'Angleterre

L'Église anglicane du Nigeria a procédé à une révision de sa constitution pour rompre avec les branches anglaise et nord américaine qui tolèrent l'homosexualité, selon un communiqué publié hier, mardi 20 septembre, sur son site. Le texte demande aux anglicans de «se battre pour défendre le Nouveau testament chrétien, en opposition à la théologie révisionniste de l'Église épiscopale aux États-Unis, au Canada et en Angleterre».

Avec environ 17 millions d'adeptes, l'Église du Nigeria est la plus importante communauté anglicane et son conservatisme reflète les aspirations des fidèles en Afrique, Asie et Amérique latine. Les traditionalistes anglicans se sont élevés l'année dernière contre l'ordination par l'église américaine du premier évêque ouvertement homosexuel, Gene Robinson. Le chef spirituel de l'ensemble de l'Église anglicane, forte de 77 millions d'adeptes, l'archevêque de Canterbury Rowan Williams, a essayé de négocier une trêve et tenté de prévenir une scission, mais de nombreux Africains rejettent la position libérale de l'Église d'Angleterre.

Le mois prochain, les Anglicans d'Afrique et d'Amérique latine se réuniront en Égypte, à Alexandrie, pour un sommet du sud. «En remodelant ses dogmes, l'Église du Nigeria a redéfini ses relations avec les autres églises anglicanes», indique le communiqué publié après le congrès d'Onitsha. Les évêques ont supprimé les références à «l'appartenance à Canterbury» et ont marqué leur solidarité avec les «églises, diocèses et provinces qui maintiennent la foi, la doctrine, les sacrements et la discipline traditionnels de la seule Église sainte, catholique et apostolique».

Source: AFP

2 commentaires:

catholorenzo a dit…

J'hésite entre dire "mes condoléances" et dire "ouf, vous allez pouvoir respirer"... Et je suppose que la vérité est entre les deux...

Furyo a dit…

Quelle tristesse quand même.

Une erreur est survenue dans ce gadget