vendredi, décembre 9

En Afrique du Sud, des musulmans rejettent vivement l'ouverture au mariage aux couples homosexuels

Une branche du Conseil des théologiens musulmans a vivement rejeté, vendredi 2 décembre, le jugement de la cour constitutionnelle qui doit permettre aux homosexuels de se marier légalement d'ici un an, rapporte le quotidien sud-africain Mail and Guardian.

«Il est ironique que le jugement du 1er décembre de la cour constitutionnelle reconnaissant les mariages entre personnes du même sexe coïncide avec la Journée mondiale contre le sida, un jour qui témoigne du fléau de la promiscuité sexuelle», indique une déclaration de la branche du KwaZulu Natal (Est). «Les mariages homosexuels constituent une violation des limites prescrites par le Tout Puissant, un renversement de l'ordre naturel, un désordre moral et un crime contre l'humanité. Personne ne naît homosexuel, tout comme personne ne naît voleur, menteur ou meurtrier. Les gens acquièrent ces mauvaises habitudes à cause d'une interaction sociale nue et éhontée répandue», ajoute l'instance musulmane.

Elle estime par ailleurs que l'homosexualité prive l'homme de son humanité et la femme de sa féminité et mène à la destruction de la vie de famille. Et de conclure que «le jugement est une régression qui aura de graves répercussions sur la structure morale et sociale de la société».

Source: Tetu.com

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget