dimanche, décembre 4

Pourquoi pas nous ?

Dans les récentes positions de l'Eglise Catholique sur l'homosexualité, un pas décisif vient d'être franchi. En effet, l'Enseignement Institutionnel ne se contente plus de dire que les actes homosexuels sont "des dépravations graves, intrinsèquement désordonnées" (Catéchisme de l'Eglise Catholique, 1997. § 2357), mais encore que les tendances homosexuelles sont elles-mêmes "objectivement désordonnées" (Catéchisme de l'Eglise Catholique, 1997. § 2358). Le présupposé de cette affirmation tient dans la certitude que l'unique modèle recevable est celui de l'amour entre un homme et une femme. C'est la raison invoquée dans un récent document pour éloigner du sacerdoce, non seulement les hommes s'affichant comme homosexuels, mais encore les hommes ayant seulement des tendances homosensibles !!!

Cette façon de voir, nous semble-t-il, découle d'une absence de véritable regard contemplatif sur les personnes d'une part, et d'autre part de la peur d'être dépassé par des lobbies gay (il est vrai parfois excessifs dans leurs revendications). Mais entre une spiritualité qui manque d'air et la peur de perdre son identité, où est donc passée l'audance de l'Evangile ? La Bonne Nouvelle serait-elle donc devenue sélective au cours des âges ? Ne cherche-ton pas à décourager de sainteté les petits et les pauvres au profit d'une Eglise de purs et bien pensants ?

Il ne s'agit pas ici de cogner pour faire valoir des droits; il ne s'agit pas de revendications insidieuses...il s'agit d'une immense déception due à l'absence de dialogue vrai et serein pour comprendre ce que vivent les personnes homosensibles. Il s'agit d'un immense étonnement devant l'empressement à cadenasser la vie chrétienne à quelques formes établies. Il s'agit d'une immense stupeur devant l'incapacité de l'Institution à inventer avec chacun de nouvelles voies d'épanouissement et de vie véritable sous le regard du Christ.

Qui donc cherchera à comprendre avant de parler ? Qui, d'abord, se plongera dans une prière et une intercession profonde qui embrasse l'univers en silence pouvant alors rejoindre chacun dans l'infinie beauté de son être ? Qui aidera les personnes homosensibles à se pacifier et à se déculpabiliser d'être tels, afin de prétendre un jour pouvoir construire un amour solide et tendre ? Qui acceptera de cheminer sans juger pour permettre à chacun de trouver la fécondité de sa vie ? Où trouverons-nous des êtres qui par leur capacité d'accueil annoncent déjà l'inconditionnel amour de Dieu pour chaque être ?

Il en existe déjà, Dieu merci ! Et qu'il nous soit permis ici de rendre un fervent hommage à tous ceux et celles qui par leur prière, leur métier, leur art, leur façon de penser et d'aimer sont dores et déjà les veilleurs de la bonté de Dieu et les annonciateurs de sa grâce fidèle. Un immense merci à tous nos frères et soeurs homosensibles qui ont résolument pris le parti de Dieu en cherchant à embrasser leur prore humanité.

On demande des saints, des gens pacifiés et généreux pour révéler quelque chose de la grandeur de Dieu. Pourquoi pas nous ?

Un prêtre et un laïc engagé dans l'Eglise

3 commentaires:

Anonyme a dit…

la croyance est le refuge de la pensée, un autre vêtement du désir.
toutes les religions organisées à traver le monde reposent sur l'expérience d'un autre. en conséquence, elles ne libèrent pa l'homme mais le plient à un schéma spécifique. pour moi la vie est son propre but, son propre sens; la vie est à vivre.le projet de la vie c'est de vivre ,il n'y en a pas d'autre...

Philip a dit…

Bonjour,

Il est vrai qu'il y a parfois de quoi être profondément découragé tant les menaces sur les libertés individuelles (au nom de la cohésion du groupe, de la sécurité etc.)sont grandes !
Si on veut pousser vraiment la réflexion plus loin, bien au-delà du "raidissement" actuel de l'institution catholique, je crois qu'il existe depuis toujours au sein de chaque groupe humain une sorte de réaction de défense (que l'on "habille" de différentes manières suivant les lieux et les époques)et qui voit dans l'effort de chaque individu ou d'un petit groupe d'individus de sortir des sentiers battus et partant d'insuffler un souffle nouveau au corps social, une profonde menace pour la cohésion du corps social. Si ce mouvement novateur, dissident ne peut être récupéré (et d'une certaine manière sa charge entropique neutralisée) alors les gardiens (du moins ceux qui se pensent comme tels) de l'ordre établi se voient le devoir de détruire cette dissidence (par tous les moyens possibles) pour juguler ce qu'ils pensent être une déstabilisation du corps social.
Un auteur français, Pierre Bordage, a je crois bien saisi et rendu ce phénomène dans sa "trilogie des prophéties" dont le premier tome est le très célèbre "L'Evangile du serpent". Je n'ai pas encore lu : "L'ange de l'abîme", mais autant vous prévenir, sa vision de ce qui pourrait advenir de notre monde est assez sombre, avec tout de même un rayon (et quel rayon !) de lumière :
"... et la lumière brille dans la ténèbre, et la ténèbre ne l'a pas saisie." Evangile selon Jean I-5
Pour se redonner le moral nous devons toujours garder à l'esprit que le "salut" est gratuit, en dépit de tous les artifices déployés par les "faux prophètes". Cet autre passage du prologue de Jean : "La parole était la lumière, la vraie, qui, venant au monde, éclaire tout homme; elle était dans le monde, et le monde eut lieu à cause d'elle, et le monde ne la reconnut pas. Elle vint chez elle, et les siens ne la reçurent pas; mais à tous ceux qui la reçurent, elle donna pouvoir de devenir enfants de Dieu,(...)"
Voilà de quoi nous remettre en forme : les Bush, Ben Laden, Benoît XVI, Castro et autres farouches défenseurs de l'ordre moral (!) auront beau brailler, gesticuler, déverser anathèmes sur anathèmes sur les "hérétiques", si le monde (kosmos) doit bouger il bougera. Ce qui doit s'en aller le fera et ce qui doit advenir, viendra et nulle ténèbre ne pourra l'en empêcher !
Courage !
Cordialement. Philip.

Furyo a dit…

"une Eglise de purs et bien pensants ?"
Ca me rappelle quelquechose...
Je crois me souvenir que le Christ lui-même s'était opposé à ce genre de personnes...

Mon coeur bat de plus en plus fort en lisant leurs directives...en résulte un ecoeurement et un début de colère.

Une erreur est survenue dans ce gadget