vendredi, octobre 6

"God or the girl"

J'ai d'abord cru à une blague mais c'est très sérieux: une émission de téléréalité, "God pr the girl", actuellement diffusée aux Etats-Unis, montre 5 garçons, entre 20 et 28 ans, face à un choix douloureux: le sacerdoce ou le mariage, autrement dit "Dieu ou la fille" !

Au cours de 5 épisodes Dan, Mike, Joe et Steve (mon préféré) sont confrontées à une série d'"épreuves" souvent prescrites par leur directeur spirituel et destinées à les aider à discerner leur vocation: faire un pélerinage sans argent ni nourriture pour ne dépendre que des étrangers pour aller à destination (un centre religieux dans les chutes du Niagara), fabriquer une croix de 40 kgs et la porter sur 20 miles, aller travailler avec des gens qui vivent dans la misère au Guatemala, ou encore aller en retraite chez des soeurs et demeurer avec elles. Par ailleurs, chacun de ces garçons a une femme dans sa vie ("la fille") et lutte entre ses élans du coeur et son désir de servir Dieu dans une vie qui lui est entièrement consacrée. Quelle décision prendront-ils ? On ne le saura qu'à l'issue du 5ème épisode.

On aurait donc pu s'attendre à une nouvelle version catholique de "L'ile de la Tentation". D'ailleurs, la bande annonce (à voir absolument) peut donner cette impression. Mais le résultat (que je n'ai pas vu) serait étonnant et constituerait un beau témoignage. C'est cette volonté de témoigner qui a motivé la plupart des participants. L'Eglise catholique catholique, au départ réticente et opposée à tout soutien, s'est finalement montrée enthousiaste, au point d'utiliser la série pour pour communiquer sur les vocations. A coté du site officiel du producteur est né un site non officiel d'origine catholique où l'on peut même trouver un guide des vocations destiné à aider les jeunes garçons à entamer un processus de discernement du plan de Dieu sur leur vie.

On peut certes regretter que le célibat des prêtres soit obligatoire dans l'Eglise catholique romaine. Personnellement, je pense qu'il est plus sain de laisser aux prêtres la possibilité de se marier. Ceci dit, je trouve intéressante cette idée d'utiliser un moyen moderne (une émission de téléréalité) au service de la foi. Bien sûr, il y a des intérêts financiers derrière tout ça, et les scandales sexuels qui ont récemment affecté l'institution catholique romaine, particulièrement aux Etats-Unis, créent un contexte favorable à un bon audimat. Mais pourquoi les Eglises "historiques" (catholique, protestante, anglicane) ne s'inspireraient-elle pas plus des techniques marketing pour diffuser leur message ? Les évangéliques les utilisent depuis longtemps et sans complexe. Qu'attendons-nous ?

Je termine en espérant que la prochaine saison de cette émission de téléréalité soit intitulée: "God or the boy", ou alors une version épiscopalienne (anglicane) qui aurait pour titre "God AND the boy" :)

1 commentaire:

Jean-Marc a dit…

je précise qu'un producteur français est intéressé pour racheter le concept de la série et l'adapter à la France...

Une erreur est survenue dans ce gadget