mercredi, novembre 8

Espérance

Je vous partageais récemment mes difficultés professionnelles: je n'ai plus de job depuis quelques mois. En plus, j'ai dilapidé toutes les économies que j'avais accumulées! Bref, je me retrouve dans une belle galère financière que j'ai d'ailleurs laissé s'installer en toute inconscience... Mes allocations chômage couvrent à peine mon loyer. Si je n'ai pas de boulot d'ici un mois, deux maximum, je serai dans un sacré pétrin.

Face à cette situation, je suis parfois pris d'angoisse. Je souffre de troubles du comportement alimentaire. Je sombre parfois dans la tristesse. Je doute de moi, de mes capacités. Mon estime de moi est souvent faible.

Malgré ça, je garde espoir. D'abord j'ai le soutien moral de mon chéri. Je l'aime et il m'aime, et c'est essentiel pour moi, même si on ne peut pas vivre d'amour et d'eau fraîche ! Par ailleurs, des membres de ma famille sont prêts à m'aider financièrement en cas de besoin. Il y a quelques jours, une amie m'a même dit que je pourrais venir héberger chez elle. Ca fait chaud au coeur !

Et surtout, j'ai confiance en Dieu. Je sais que je suis dans ses mains, qu'Il prend soin de moi et de tous les détails de ma vie. Avec Lui, je ne crains rien. Rien de fondamentalement grave ne peut m'atteindre. Quoiqu'il m'arrive, je sais que c'est pour mon bien car "tout concourt à ceux qui aiment Dieu". Ma situation difficile me permet de me remettre entièrement à Lui . Je reste serein à un niveau spirituel. C'est comme si ma sérénité englobait mes angoisses.

Actuellement, j'ai d'excellentes pistes de travail. Curieusement, j'ai remarqué que j'ai parfois peur quand je m'imagine dans certains postes à responsabilités, comme si je ne pouvais pas être à la hauteur. J'ai peur d'échouer avant même d'avoir tenter ma chance alors que je dispose de sérieux atouts ! Mon éducation y est sans doute pour beaucoup. Cela me freine dans mon évolution professionnelle. Heureusement, j'arrive à ne pas me laisser paralyser par mes craintes. J'utilise ce que je vis actuellement comme un champ d'expériences qui sont autant d'opportunités de croissance.

Jésus, aide-moi à traverser mes peurs de ne pas être à la hauteur. Je décide aujourd'hui d'utiliser les talents que tu m'a donnés pour te glorifier, y compris dans ma vie professionnelle ! Amen.

10 commentaires:

Didyme a dit…

Tu cherches dans quel domaine ?

Ben a dit…

Cher Jean-Marc,
Comme je te comprends ?
Pour ma part, j'ai galéré deux ans pour trouver un emploi qui me conviennent. Je n'avais plus qu'un mi-temps payé chichement... Et pas droit à une allocation de complément. J'ai vécu avec des revenus me situant parmi les pauvres de mon pays (moins de 777 euros par mois). Et je me désespérais après 52 envoi de cv et de lettres de motivations.
Au début du week-end de Pentecôte, à 18h00, un coup de téléphone m'a offert un job que j'ai maintenant commencé.
Je te souhaite de vivre un début de Pentecôte comme je l'ai vécu, même maintenant, puisque l'Esprit ne souffle pas à date précise.
Et je prie chaque jour notre Seigneur pour toi.
Amitié.

dominique a dit…

Mon cher Jean-Marc, je vais prier pour toi. Garde confiance!

Jean-Marc a dit…

Je cherche dans le domaine de la formation à distance.
Merci à tous pour votre prière.
Et merci, Ben, pour ton témoignage. Je vis à peu près ce que tu as vécu.

Anonyme a dit…

J espère de tout coeur que tu réussisses à trouver un travail qui te conviennes. Surtout gardes confiance en toi. Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire.

Benoît a dit…

Cher Jean-Marc,

Je comprends tout ce que tu écris et je voudrais simplement te dire que je compatis. J'ai moi-même connu le chômage pendant plus de 2 ans.
Dans mon activité de chanteur, je sais aussi ce que c'est c'est que d'envoyer des dizaines de courriers et de ne pas avoir de réponse.
Par ailleurs, dans mes "entretiens" que sont mes auditions vocales, il m'arrive d'avoir le trac et de ne pas me sentier à la heuteur. Je comprends parfaitement. Je crois que notre éducation catholique y est pour beaucoup, hélas. Mais tu sais qu'au yeux de Dieu tu as une valeur constante. Pour lui, tu n'es pas une valeur marchande, mais l'enfant qu'il aime. Quant à tes capacité, ne doute pas de toi. Dis-toi bien que tu n'es pas moins bon que les autres. Quand je passe des auditions de chant et que je stresse parce qu ej'ai peur de n'être pas à la hauteur, je me suis aperçu, en discutant avec les autres chanteurs, qu'en fait, ils pensent exactement la même chose!
Aie confiance en toi. Nous croyons en toi!
L'aspect financier est délicat, c'est vrai qu'on a tendance à se laisser "noyer" de ce côté. J'ai été à cette époque "aux crochets " de mes parents... s'ils n'avaient pas été là, je ne sais pas ce que je serais devenu...
Jean-Marc, je suis avec toi et tu es présent dans mes prières.
Bises

Jean-Marc a dit…

Merci à tous pour votre soutien. J'ai actuellement d'excellentes pistes, et je me rends compte que mon profil intéresse beaucoup. C'est très valorisant et ça me fait chaud au coeur. Mais je sais aussi que je n'ai pas à attendre que les autres m'apprécient pour me sentir aimé de Dieu. C'est cet amour qui m'est le plus important. Tout le reste en découle. Et au sein même de mes difficultés, je sens que Dieu est présent et qu'il guide chacun de mes pas.

Catalonic a dit…

I think you know my cousin, mon ami!

Richard Bourbon a dit…

Je prie pour toi, Jean-Marc! Bon courage!

Georges a dit…

Que cette épreuve soit un moyen pour fortifier votre couple, et ta foi.

Je prie pour toi.

Georges

Une erreur est survenue dans ce gadget