vendredi, juin 22

Rester confiant dans les épreuves

Les moments difficiles nous permettent de tester notre foi. Quand tout va bien, c'est facile de se dire qu'on est béni de Dieu. Mais quand nos projets ne sont pas réalisés ? Et bien, Dieu est là aussi ! En fait, Le Seigneur seul sait ce qui nous est le plus profitable. Il a un plan d'amour pour chacun de nous et ce qui nous apparait à première vue négatif peut s'avérer être positif et n'est qu'une des nombreuses occasions de nous rapprocher de Lui.

C'est ce que je me dis aujourd'hui. J'ai appris tout à l'heure que je n'ai pas été retenu pour un job que je convoitais depuis 2 mois. J'avais été "chassé" alors que j'étais en poste. J'ai passé toutes les étapes de sélection: 5 entretiens, y compris avec le Directeur Général. Je savais qu'il restait une ou deux personnes en fin de course. Et puis, le couperet est tombé ! Je ne connais pas encore toutes les raisons expliquant que ma candidature a finalement été refusée. Mais il semble que l'entretien avec le psy ait été déterminant. 2 h d'un entretien assez éprouvant, où il m'avait été restitué que j'étais en quête de reconnaissance, que je n'avais pas l'esprit tranquille, que je me posais plein de questions. Vrai, mais pas évident à entendre! Bref, j'avais senti que ce n'était pas gagné. Malgré cela, ils m'avaient proposé un dernier entretien.

Curieusement, je me sens en paix. La paix étant un fruit de l'Esprit, peut-être est-ce un signe que cette décision est bien la volonté de Dieu. Je dois avouer que je ne me sentais pas complètement à l'aise avec l'idée d'occuper ce nouveau poste. Il s'agit d'une des plus grandes banques françaises, et l'idée de rejoindre le secteur bancaire (où j'ai déjà bossé quelques années) ne m'enthousiasmait pas plus que ça. IL y a plus fun comme ambiance ! Bien sûr, il avait des éléments intéressants: un salaire en hausse, un poste intéressant, qui plus est proche de mon domicile, des avantages divers, etc.
Une autre raison moins assumée m'intéressait: fuir le malaise que j'éprouve dans mon poste actuel. Sans doute Dieu veut-il que je vive jusqu'au bout mon expérience actuelle. Je me sens un peu mieux depuis que je suis fixé sur mon sort (à court terme). Je me projetais déjà dans mon futur poste, ce qui ne facilitait pas ma motivation.

Il va donc falloir que je tienne bon dans mon poste. Ma période d'essai se termine le 25 septembre, et il n'est pas évident que je sois confirmé. Je me sens sur un siège éjectable. Je me sens aussi épuisé, notamment à cause des 3h quotidiennes passées dans les transports en commun. Heureusement, je serai en vacances pendant près de 3 semaines en juillet/août... Malgré tout cela, je sens en moi une force qui m'habite et sur laquelle je sais pouvoir m'appuyer. Au delà de mes doutes et de mes peurs, Jésus est présent en moi par son Esprit Saint. Qu'aurais-je à craindre ? Je sais que je peux compter sur Lui jour et nuit ! Quel bonheur de connaitre un tel Sauveur :) Et merci, Seigneur, d'avoir mis sur ma route François dont l'amour, la présence et la patience sont d'un soutien incroyable !

8 commentaires:

ben a dit…

Courage, confiance et pugnacité...
Oui, ma paix du coeur est un don de l'Esprit !
En communion...
Et à très vite.

Jean-Marc a dit…

Merci, Ben , pour ton soutien. J'ai eu du mal à dormir cette nuit. Je me sens un peu angoissé. Mais Jésus est présent au milieu de tout ça.

Par avance, désolé pour tous ceux et toutes celles qui auront à me rencontrer ces prochains temps. Je ne sais pas dans quel état psychologique je serai...

Jean-Marc a dit…

Dans l'Evangile de ce jour (Matthieu 6):"Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : 'Qu'allons-nous manger ?' ou bien : 'Qu'allons-nous boire ?' ou encore : 'Avec quoi nous habiller ?' Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par-dessus le marché.
Ne vous faites pas tant de souci pour demain : demain se souciera de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. »

georges a dit…

"Bien sûr, il avait des éléments intéressants."

...et quant aux éléments éthiques?

Dominique a dit…

Ton message me parle. Je suis moi-même dans une période difficile où je dois composer avec une rupture après une relation de 15 ans, ma foi, la peur du lendemain parce que je ne sais pas ce qui arrivera, l'espérance que Dieu ne m'abandonnera pas. Le texte de Matthieu se veut rassurant sur ce que Dieu nous réserve, mais humainement, il y a des moment où c'est difficile d'y croire. Ça fait parti du désert spirituel à travers nos épreuves sans doute. Que Dieu te garde Jean-Marc. Il nous réserve surement à toi comme à moi quelque chose que nous ne comprenons pas maintenant. Il nous reste à faire le deuil de ce que nous n'avons plus. Quelqu'un dans ma paroisse m'a dit dernièrement que Dieu ne fermait jamais une porte sans ouvrir une fenêtre...j'ose y croire.

Fraternellement et avec une pensée spéciale pour toi lors du culte de ce dimanche matin.

PS: Peux-tu changer l'adresse du lien vers mon site à partir du tien. Parpaillot est maintenant sur blogger.com. Merci!

If you are patient, love always wins. a dit…

Good morning, I really like your new look. btw, I use Opera as a browser and it will not support sending email to you from your blog. I would like to have it, if you sould trust me with it. I certainly would like to dialog with you, I put out a blurb every week or so that I would like to send also. God bless your efforts and this day. Brad

Jean-Marc a dit…

You can send me an email to gayanglican@free.fr

Anonyme a dit…

700 photos Gay Pride mexico 2007

http://www.biosstars.com/festival/gay_pride/2007/1/mx.html

Une erreur est survenue dans ce gadget