mardi, avril 15

Ouvre-moi

Voici une prière de Saint Augustin (354-430). D'une étonnante modernité, elle nous rejoint au coeur à plus de quinze siècles de distance. Et je pense qu'elle parlera particulièrement aux gays et lesbiennes qui souhaitent sortir de la prison de la culpabilité pour tourner leur regard vers le Christ.

Seigneur, donne-moi de m'accueillir comme tu m'accueilles, de m'aimer comme tu m'aimes. Délivre-moi de la perfection que je veux me donner, ouvre-moi à la sainteté que tu veux m'accorder.
Epargne-moi les remords de Judas, rentrant en lui-même pour n'en plus sortir, épouvanté et désespéré devant son péché.

Accorde-moi le repentir de Pierre, rencontrant le silence de ton regard plein de tendresse et de pitié.

Et si je dois pleurer, que ce ne soit pas sur moi-même mais sur ton amour offensé.

Seigneur, tu connais le désespoir qui ronge mon coeur. Le dégoût de moi-même, je le projette sans cesse sur les autres !

Que ta tendresse me fasse exister à mes propres yeux !
Je voudrais tellement déverrouiller la porte de ma prison dont je serre moi-même la clef ! Donne-moi le courage de sortir de moi-même.
Dis-moi que tout est possible à celui qui croit.

Dis-moi que je peux encore guérir, dans la lumière de ton regard et de ta parole.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique prière. Où l'as-tu trouvé dans l'oeuvre de saint Augustin?
Denis
http://chaquehomme.canalblog.com

Jean-Marc a dit…

Désolé, mais je ne sais pas où exactement elle se trouve...

Une erreur est survenue dans ce gadget