dimanche, mai 16

Pour ou contre le mariage homosexuel ?


Alors que Noël Mamère s'apprête à marier deux gays le 5 juin prochain, le débat commence à s'animer autour de la question du mariage homosexuel. On ne s'étonnera pas de voir l'UMP et l'UDF y être opposés (on notera néanmoins que le mouvement GayLib, proche d'Alain Madelin, y est favorable). C'est le PS qui a le plus surpris. Certes, il est à l'origine de la loi sur le PACS, mais ses positions étaient jusqu'ici assez prudentes. Or, voici que François Hollande vient d'affirmer que le PS soutenait officiellement le mariage gay et qu'une proposition de loi en ce sens serait soumise à l'automne. On peut certes penser que l'approche des élections européennes a joué dans cette prise de position soudaine mais il n'en demeure pas moins, quelque soit l'opinion qu'on ait par ailleurs du PS, qu'il s'agit là d'une avancée indéniable pour les gays et lesbiennes. Il sera en effet difficile pour le PS de se déjuger le jour inévitable où il reviendra au pouvoir. Ne succombons pas cependant à un optimisme béat car Lionel Jospin et Ségolène Royal viennent justement de mettre un bémol à cette belle unanimité La députée socialiste pense que le débat a pris une place disproportionnée et n'a donc pas envie d'y contribuer. Beau courage pour une femme politique ! Quant à Lionel Jospin, il se déclare hostile au mariage entre personnes du même sexe. Ses arguments sont des plus traditionnels: il définit le mariage comme "l'union d'un homme et d'une femme" et il refuse "d'institutionnaliser les moeurs" car cela entrainerait selon lui une perte des repères.

Que penser de ces arguments ? Certes, l'institution du mariage est en danger si l'on en juge par le taux de divorce. De nombreuses raisons sont évoquées: la montée de l'individualisme, la perte des valeurs, l'augmentation de la durée de vie, l'autonomie financière des femmes, etc. On ne peut donc qu'être inquiet pour l'avenir de cette institution. Mais doit-on pour autant faire des gays et lesbiennes des boucs émissaires en les rendant responsables de l'effondrement de cette institution ? N'est-ce pas un argument un peu facile pour leur refuser des droits égaux aux hétérosexuels ? Le mariage est d'ailleurs une insititution qui a beaucoup évolué au cours des siècles, et l'historien Boswell a révélé que des rites d'unions homosexuelles étaient pratiqués couramment à une certaine époque. Ne peut-on pas penser que le mariage gagnerait a être rendu accessible aux couples du même sexe, car son caractère universel serait renforcé ? N'est-ce pas justement le moment de faire évoluer cette institution qui n'est manifestement plus adaptée à notre époque ?

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget