mercredi, octobre 27

Les anglicans africains veulent s'organiser contre l'"abomination" gay

Article sur Voxdei
Les évêques anglicans africains ont affiché lundi leur intention de construire un réseau de facultés de théologie destiné à promouvoir leurs croyances, après une crise avec certaines églises anglicanes occidentales concernant l'homosexualité, qu'ils qualifient d'"abomination".

"Le monde occidental est en train de s'engager dans une nouvelle religion, à laquelle nous ne pouvons nous associer, et nous devons chercher le moyen d'établir notre propre théologie", a déclaré lundi l'archevêque du Nigeria, Mgr Peter Akinola, au cours d'une conférence de presse.

Quelque 300 évêques anglicans africains sont réunis depuis mardi à Lagos, capitale économique du Nigeria, une première depuis la crise qui a menacé de scission l'église anglicane après l'ordination controversée d'un évêque homosexuel en 2003 aux Etats-Unis.

Les primats africains sont généralement considérés comme appartenant à l'aile conservatrice de l'église anglicane et la plupart d'entre eux sont violemment opposés à l'ordination d'évêques gays.

1 commentaire:

David a dit…

Il me semble que ces évêques anglicans africains soient prêts à devenir membres de l'Eglise romaine.

Une erreur est survenue dans ce gadget