lundi, janvier 3

Au Chili, l'Opus Dei perd une action en justice contre le magazine «Opus Gay»

Le magazine Opus Gay, édité par le Mouvement d'intégration et de libération homosexuel (Movilh) du Chili, a gagné jeudi 30 décembre une action en justice intentée depuis deux ans contre lui par le mouvement catholique conservateur Opus Dei qui voulait lui faire changer son nom, selon la publication. «Les deux appellations peuvent coexister pacifiquement», a décidé le département de la propriété intellectuelle du ministère chilien de l'Économie en déboutant l'Opus Dei qui se déclarait victime d'une utilisation offensante du mot latin «opus». Dans son jugement, le département estime qu'il serait difficile de confondre les deux noms. «La congrégation catholique, de tendance conservatrice, affirmait qu'elle se sentait offensée par la ressemblance des noms», selon une source du Movilh. La polémique remontait à septembre 2002 quand des représentants du mouvement Opus Dei ont présenté une requête pour que le magazine change de nom, après la parution d'un numéro de la publication. Le directeur du magazine, Alberto Roa, a estimé que l'action de l'Opus Dei était «un acte homophobe et discriminatoire», car sa plainte n'était pas fondée sur une similitude phonétique mais sur «l'association qui pourrait être faite entre l'homosexualité et la religion catholique». Dans cette polémique, le magazine avait reçu l'appui du député Guido Girardi qui entendait soutenir «la liberté de la presse et le droit de la circulation et de la diffusion de divers points de vue». Le député estimait en outre que l'action intentée par l'Opus Dei représentait «une forme de censure» (avec AFP).

Source: Tetu.com

2 commentaires:

la psychologue a dit…

L'engagement des membres - hommes et femmes au sein de l'organisation est un quasi sacerdoce avec des règles strictes, sanctionné par un véritable contrat: ils s'engagent à prier tous les jours, à recevoir une formation, à faire de leur travail un service de Dieu et à participer à la tâche d'évangélisation de l'Eglise. est on pas loin de la secte ?

Jean-Marc a dit…

C'est pourtant le propre de toutes les communautés catholiques il me semble. S'agit-il pour autant de sectes?

Une erreur est survenue dans ce gadget