vendredi, janvier 21

A Jérusalem, les ultra orthodoxes tentent d'empêcher la World Pride

La pression des ultra orthodoxes de Jérusalem contre la tenue de la World Pride l’été prochain ne cesse d'augmenter et dépasse les limites. Des pancartes ont accroché dans les rues de la ville sur lesquelles on peut lire que la mort, il y a une semaine, du petit-fils d'Uri Lupolianski, maire ultra orthodoxe de la ville, est sa punition pour avoir autorisé la manifestation dans la capitale israélienne. La police israélienne a ouvert une enquête. Cette affaire intervient quelques jours que plusieurs quotidiens israéliens ont cité des sources proche du rabbin Yosef Shalom Elyashiv, mentor du maire, selon lequel celui-ci lui avait promis de tout faire contre le rassemblement LGBT. La mairie a nié et a ajouté que le maire n'a aucun moyen légal d'intervenir contre la tenue de la parade. Certes, mais cela n’a pas empêché Uri Lupolianski de reconnaître, lors d’une interview radiophonique, qu'il durcissait les démarches administratives pour empêcher la parade. Et ce ne sera sûrement pas son dernier mot.

Source: tetu.com

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget