vendredi, mars 4

Suicide chez les homos : un risque 13 fois supérieur aux hétéros

Alors que plusieurs associations LGBT avaient dénoncé lors des journées nationales de prévention du suicide, l’absence totale de chiffres et d’études sur le suicide chez les jeunes gays, bi et trans (lire Quotidien du 18 février), Libération révèle aujourd’hui les résultats préliminaires d’une étude menée entre 1999 et 2003 par Marc Shelly, médecin en santé publique à l'hôpital parisien Fernand-Widal, et David Moreau, de l'association de prévention Aremedia. Selon eux, les homos et les bisexuels auraient un taux de «suicidabilité» 13 fois supérieur aux hétéros du même âge et de même condition sociale. Par ailleurs, un homme sur trois qui a fait un tentative de suicide serait homo ou bi. Cette étude a été menée à partir de trois sources : une borne installée au CIDJ de Paris, une au centre de sélection de l'armée à Blois et une autre installée lors du festival Solidays de 2001 à 2003. La France est l’un des dix pays les plus touchés par le suicide dans le monde : 12.000 personnes se suicident chaque année en France et 160000 font une tentative. C’est la deuxième cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans et la première chez les jeunes de 25 à 34 ans.

Source : Tetu.com

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget