mardi, avril 19

Ratzinger élu pape: sombre avenir prévisible pour les gays et lesbiennes



Les chrétien(ne)s homosexuel(le)s ne pouvaient pas espérer pire nouvelle: c'est le cardinal allemand archi-conservateur Ratzinger qui est désormais pape de l'Eglise Catholique Romaine. C'est lui qui, alors qu'il était préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a rédigé en 1986 la fameuse «Lettre aux évêques de l'Église catholique sur la pastorale à l'égard des personnes homosexuelles» qui marqua la première offensive du Vatican contre l'homosexualité.
Voici deux extraits qui se passent de commentaires:
«Bien qu'elle ne soit pas en elle-même un péché, l'inclination particulière de la personne homosexuelle constitue néanmoins une tendance, plus ou moins forte, vers un comportement intrinsèquement mauvais du point de vue moral.C'est la raison pour laquelle l'inclination elle-même doit être considérée comme objectivement désordonnée
«On doit éviter la supposition, injustifiée et dégradante, que le comportement homosexuel des personnes homosexuelles est toujours et absolument compulsif, et dès lors irresponsable. En réalité, il faut aussi reconnaître à ceux qui ont une tendance homosexuelle la liberté fondamentale qui caractérise la personne humaine et lui confère sa dignité particulière. En raison de cette liberté, comme en tout renoncement au mal, l'effort humain, éclairé et soutenu par la grâce de Dieu, pourra leur permettre d'éviter l'activité homosexuelle

Depuis lors, les choses n'ont fait qu'empirer pour les gays et lesbiennes. La dernière offensive de Benoit 16 concerne le mariage homosexuel. Voici ce qu'il déclarait en novembre dernier:
«Si nous devons reconnaître que ces personnes souffrent et veulent trouver une manière de vivre ensemble adéquate, créer la forme juridique d'une espèce de mariage homosexuel n'aidera pas ces personnes. Cette formule est destructrice pour la société et la famille

En résumé, Ratzinger pense que l'orientation homosexuelle est mauvaise en soi, que les gays et lesbiennes doivent vivre dans la chasteté et leur refuse tout droit au mariage ou à une quelconque reconnaissance.

Oui, l'avenir est décidément sombre pour les gays et lesbiennes...

1 commentaire:

Anne a dit…

je me demande quelle sera l'orientation du ministère de Benoît XVI.

Cela laisse certaines inquiétudes.
Je viens de l'Eglise catholique et je me demande quelle sera la place des homos chrétiens dans l'église sous influence du cardinal Ratzinger.

On va finir par trouve Jean-Paul II gay-friendly...

Quelle sera son attitude par rapport à l'ouverture de l'Eglise catholique aux autres Eglises chrétiennes? Au Judaïsme et à l'Islam.

Quelle sera son action par rapport aux jeunes et aux pays pauvres ?

Il faut attendre...

Une erreur est survenue dans ce gadget