lundi, juin 6

Act Up organise une parodie de mariage gay à Notre-Dame !



Des échauffourées ont éclaté dimanche devant la cathédrale après une parodie de mariage homosexuel. Une vingtaine de militants d'Act Up se sont d'abord introduits à Notre-Dame, où l'un deux, déguisé en prêtre, a procédé à un faux mariage express entre deux femmes (voir la vidéo).Poursuivis par le service d'ordre de la cathédrale, les militants sont ensuite sortis, mais des heurts ont éclaté à l'exterieur.

Se disant blessé à la nuque, le recteur archiprêtre Monseigneur Patrick Jacquin a qualifié les manifestants de "sauvages" et affirmé qu'ils avaient causé "un trouble manifeste à l'ordre public"."Je me réserve le droit avec l'archevêché de porter plainte contre ces actes barbares, odieux et scandaleux", a-t-il ajouté.

Joint par téléphone par l'AFP, le président d'Act Up Paris, Jérôme Martin, qui participait à la manifestation, a affirmé avoir lui-même été frappé et a dénoncé une "mise en scène" du prêtre."Nous ne voulions pas être agressifs vis-à-vis des croyants (...) le service de sécurité, agressif, a voulu arracher notre banderole", a-t-il assuré.

Pour sa part, Sergio Coronado, porte-parole des Verts et témoin de la scène, a affirmé que le service d'ordre de Notre-Dame s'en était pris "avec violence aux manifestants, à leur banderole et aux touristes afin que ceux-ci ne filment ni de photographient leur intervention" musclée.Selon lui et plusieurs journalistes présents sur les lieux, Mgr Jacquin "s'est jeté à terre, alors qu'il était seul, criant +on me frappe, on me frappe+".

Ah, si l'Eglise Catholique Romaine acceptait de marier les couples homosexuels, on n'en serait pas là....Je n'approuve pas les actes de violence, mais les propos de cette Eglise sont eux-mêmes très violents pour les gays et lesbiennes. C'est l'histoire de l'aroseur arosé en somme !

Source: AFP

14 commentaires:

catholorenzo a dit…

Je n'arriverai jamais à comprendre la surprise de ceux qui insultent les gens et puis se ramassent un poing dans la gueule. Les homophobes vont devoir compter avec une jeune génération gay prête à rendre les coups. J'ai vu le slogan "Fight Back" sur de nombreuses banderoles dans des Pride américaines. Je ne serais pas étonné que, bientôt, les jeunes gay ridiculisent tous les bastions homophobes, y compris les évêques. Mais honnêtement, qui a commencé?

Lev a dit…

L'embêtant avec Act Up c'est que ce n'est pas gratuit... A qui profite le crime? Je ne suis pas sûr que ce soit à la cause des homos qu'iront les bénéfices. Il y a des manières d'agir plus amusantes qui à mon avis sont bien plus efficaces. Désolé mais je ne crois pas à la violence rendue - d'autres chemins existent...

Anonyme a dit…

Je rapelle aux sodomites qui se pretendent chretiens les parles extremement severes de l'Ecriture a l'encontre de vos pratiques...

Dieu vous aime et vous pardonne vos pechés a conditions que vous y mettiez fin et que vous vous repentiez comme nous tous qui pechons... autrement pour vous comme pour tout le monde ... les pecheurs devront payer pour leur iniquité...


Relisez la bible... vous serez eclaire sur le sort reservé au sodomites..


Fraternellement..

sébastien

Jean-Marc a dit…

Désolé, Sébastien, j'ai étudié tous les passages de la Bible concernant les "pratiques" homosexuelles, et on ne peut pas en conclure que Dieu condamnerait les relations de même sexe telles que nous les connaissons aujourd'hui. En particulier dans l'histoire de Sodome, Dieu condamne l'inhospitalité et non l'homosexualité. Je te conseille de télécharger l'étude biblique n°5 sur http://gayanglican.free.fr/Promesse.htm

En Christ,
Jean-Marc

Anonyme a dit…

DIEU condamne les relations homosexuels tout court - Vous écrivez : on ne peut pas en conclure que Dieu condamnerait les relations de même sexe telles que nous les connaissons aujourd'hui. DIEU interdit l'acte et Il ne se pose pas la question si cela est fait avec violence ou d'un commun accord. C'est un péché très grave. Pourquoi cherchez vous à vous justifier pour continuer à faire ce que vous fetes ?
Lorqu'il est écrit qu'on ne doit pas coucher avec un homme comme on couche avec une femme où trouvez-vous qu'il y a une ambiguté dans ces Paroles ?
Nous savons que DIEU est Amour mais il faut aussi Le craindre et garder ses commandements.
Qu'avez-vous vu à cette manifestation de la gaypride qui s'est déroulée le 25 juin dernier à Paris?
Certains n'ont vu qu'une revendication joyeuse et festive mais les croyants à la lumière de la Parole qu'ont ils vu ? Moi j'ai vu : impudicité, comportements bestiaux, rébellion, provocations, des hommes habillés en femmes ( Ne savez-vous pas que DIEU interdit à un homme de se vêtir en femme ? Ni pour un homme de porter de cheveux longs car c'est une honte ?)
Vraiment pensez-vous que DIEU leur a donné Sa bénédiction ?
Moi je pense que DIEU a fait ce qu'Il a dit qu'Il ferait à savoir qu'ils s'enfonceront toujours plus dans leur iniquité car ils ont pris plaisir à cela.

Bien à vous
Paul

Jean-Marc a dit…

To Paul

J'espère que nous ne mangez pas de crevettes, ni ne portez de vêtements avec des fibres mélangées, car le Lévitique dit que c'est une abomination aux yeux de Dieu !
Et pensez-vous qu'on puisse mettre sur le même plan un acte sexuel où deux personnes s'aime, et un viol par exemple ? C'est ce qu'on pourrait croire en lisant vos propos:"DIEU interdit l'acte et Il ne se pose pas la question si cela est fait avec violence ou d'un commun accord.".

L'homosexualité dans la Bible est souvent assimilée à des cultes païens ou de la pédérastie. Rien à voir avec une relation d'amour entre deux hommes comme on peut en trouver aujourd'hui.

Je vous invite à lire les études bibliques sur http://gayanglican.free.fr/Promesse.htm

Que Dieu vous bénisse !

Anonyme a dit…

Et pensez-vous qu'on puisse mettre sur le même plan un acte sexuel où deux personnes s'aime, et un viol par exemple ?

Vous n'avez pas saisi ce que je voulais vous faire comprendre. Vous invitez plus haut à certain Sébastien à lire votre "étude biblique" n°5 concernant Sodome où il est écrit :

"De plus, le désir des hommes de Sodome était un viol collectif des étrangers - pas un acte homosexuel mais un acte violent.

Voilà que maintenant un homme qui veut s'en prendre sexuellement à un autre homme n'est pas un homosexuel. Moi je vous ai dit que DIEU a en horreur l'homosexualité et ne dit pas dans quel cas cela pourrait être acceptable ou pas puisque cela constitu un interdit un point s'est tout. Que se soit d'un commun accord ou par un viol l'homosexualité est un péché et il n'y a aucun justificatif.
Il en est de même d'un voleur qui demanderait à DIEU s'il est préférable de dérober la nuit en silence ou plutôt faire violence ? Croyez-vous que DIEU prendrait la peine de lui répondre ? Non, Il lui dirait pauvre homme ne sais-tu pas que MOI J'interdis le vol tout simplement?
Vous pour vous justifier vous mettez en avant "l'amour" entre deux personnes du même sexe alors moi je me permets de vous poser la question suivante :
Est-il raisonnable de condamner l'inceste par viol et ne pas condamner l'inceste de deux parents qui "s'aiment" ? Si je suis votre raisonnement le viol oui il faut le condamner mais s'il y a de "l'amour" alors non il ne faut pas condamner.
Ou encore une mère peut-elle avoir des rapports avec son fils ou sa fille du moment q'ils s'aiment?
S'est un raisonnement pervers, de la folie.

J'aimerai absolument savoir comment vous comprenez et interprétez les versets:

Lév 20:13 " Si un homme couche avec un homme comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable...

Rm 1:26-27 "C'est pourquoi DIEU les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes , abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes...

Concernant mon intervention sur la gaypride vous n'avez pas réagit.
Vous en tant que "croyant" qu'avez-vous vu ?

Bien à vous
Paul

Jean-Marc a dit…

Paul,
Je ne suis pas, comme vous semble-t-il, dans le secret de Dieu, mais je lis sa Parole. Il est évident que les habitants de Sodome souhaitaient violer les envoyés de Dieu. S'ils étaient homosexuels, Lot leur aurait-il proposé sa fille en échange? Et même s'ils l'étaient, iriez-vous jusqu'à condamner les hétérosexuels dans leur ensemble sous prétexte que certains sont des violeurs ?

Il n'y a pas de vraie liberté dans une relation incestueuse. L'un a un pouvoir de contrainte sur l'autre. Rien de comparable avec une relation homosexuelle.

La GayPride n'est pas le Paradis sur terre. Mais c'est une occasion où les gays et lesbiennes peuvent exprimer leur fierté d'être ce qu'ils sont.

Pour les autres points, reportez-vous aux études bibliques déjà citées.

En Christ,
Jean-Marc

Anonyme a dit…

Je crois que le mot "homosexualité" pose problème. Vous dites :

"S'ils étaient homosexuels, Lot leur aurait-il proposé sa fille en échange? "

Sodome était une ville de débauche et je ne pense pas que les hommes étaient exclusivement homosexuels mais qu'ils pratiquaient la débauche aussi bien avec des femmes qu'avec des hommes. Un homme peut très bien coucher avec une femme et ensuite coucher avec un homme et s'est à ce moment bien précis qu'on est devant l'acte homosexuel que DIEU condamne en disant qu'on ne doit pas coucher avec un homme comme on couche avec une femme. Qu'ils s'aiment ou qu'ils se detestent l'interdit est bien là.

" Et même s'ils l'étaient, iriez-vous jusqu'à condamner les hétérosexuels dans leur ensemble sous prétexte que certains sont des violeurs ? "

Loin de moi de penser comme cela. Moi je condamne l'homosexualité et j'invite à la repentance ceux qui la pratique.
Je vais vous dire : si DIEU aurait condamné l'hétérosexualité, et DIEU lorsqu'Il condamne un péché s'est bien dans son ensemble car Il ne fait pas de compromis, alors oui je condamnerai l'hétérosexualté dans son ensemble car DIEU nous exhorte à garder Ses commandements. Peu importe comment les gens se justifient moi je sais seulement que s'est un mal. Lorsque DIEU dit une chose je la tiens pour vraie et j'essaie au possible de ne jamais mon écarter.

" Pour les autres points, reportez-vous aux études bibliques déjà citées. "

J'ai lu ses "études bibliques" et je suis d'accord sur le fait que DIEU aime tous les hommes et femmes mais pour le reste vous nous proposez des "études bibliques" avec des réinterprétations dont le seul et unique but est de justifier l'homosexualité. Que les lecteurs jugent par eux-mêmes ce que ces faux exegètes disent de la Parole de DIEU :

" Bien qu'elle soit le témoignage de DIEU et de Ses actions salvatrices, elle a été écrite par des être humains faillibles... "

Voici ce que dit la BIBLE (ie DIEU qui nous parle) :
"Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré. Toi, Eternel ! tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais. " (Psaumes 12:6-7)

" Jésus n'a jamais rien dit sur l'homosexualité "

La BIBLE dit (ie DIEU dit) :
" Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Mat 5:17 "
Comme l'ancien testament interdit l'homosexualité Jésus réaffirme cet interdit.

En contestation vos "études bibliques" nous disent :

"Elle prétend aussi que ces références (versets) sont la Parole de DIEU valable en tous lieux et en tous temps"

Moi j'affirme que oui. DIEU ne change pas et son message est éternel et universel et Ses Paroles sont par conséquences valides en tous lieux et en tous temps. Les péchés d'aujourd'hui sont les mêmes que ceux d'hier et le remède reste et restera toujours le même à savoir la repentance et la foi en Jésus Christ et en celui qu'Il l'a envoyé.

Vous comprendrez donc Jean-Marc pourquoi je considère vos "études bibliques" comme pervertis et qu'elles apportent un autre Evangile que celui que nous enseigne Jésus-Christ.

Bien à vous
Paul

Jean-Marc a dit…

Visiblement, nous ne sommes pas d'accord sur tout ! Certains, dont vous semblez faire partie, ont une interprétation littérale de la Bible, dont chaque mot serait vrai en tous lieux et tous temps. D'autres pensent qu'il faut tenir compte du contexte, des destinataires, de la forme littéraire, etc. pour comprendre ce que le texte veut nous dire. Pour moi, la Bible n'est pas Dieu. Jésus lui-même a réinterprété certains passages. Et Paul (cf la lettre aux galates) a remis la loi à sa juste place.

Dieu dépasse la compréhension que nous pouvons en avoir. Nos certitudes humaines sont toujours limitées. J'espère qu'on est au moins d'accord là-dessus.

Anonyme a dit…

S'est vrai que nous ne sommes pas d'accord en tout. Il est aussi vrai qu'il ne faut pas interpréter constamment la Bible de façon littérale. Le problème est qu'une interprétation essentiellement fondée sur de multiples facteurs (humains) ne permet pas d'avoir une stricte certitude sur aucun des sujets de la Bible (= Parole de DIEU). Vous vous discutez les écritures, vous remettez en cause des interdits les plus clairs et plus limpides qui soient - Si il en est comme vous dites il est alors permit de renverser tout fondement puisque rien n'est inéluctable, il n'y a pas de vérité absolue - tout devient discutable. Et bien non.

Pour Paul je vous dirais aussi qu'il écrit dans les Epitres aux Romains que la loi est une chose bonne car elle permet de distinguer ce qui est bien de ce qui est mal. Mais ne croyez pas que moi je vis sous la loi, moi je vis dans la foi en Jésus-Christ. Jésus nous dit également que si on l'aime on doit garder ses commandements. Comment les garder si tout est soumis à discussion ? L'entendement de la Bible n'appartient pas exclusivement aux exégètes ou autre institution d'Eglise - Tout chrétien se doit de connaître DIEU et ne pas chercher à semer le doute car tout ce Blog ne repose sur aucune vérité mais que sur des ambigutés. Que votre réponse soit oui ou non et pas oui mais ou non mais.

" Dieu dépasse la compréhension que nous pouvons en avoir. Nos certitudes humaines sont toujours limitées. J'espère qu'on est au moins d'accord là-dessus. "

Oui et encore oui.

Cordialement
Paul

Anonyme a dit…

Votre discussion prete a sourire.
Tout d'abord l eglise catholique n'a jammais agresse les homos. Ses parole s'adresse uniquement aux catholiques et à tout homme qui cherche la verité.
Deuxio : elle n' a jammais manqué de respect aux homos et n' a condamné que les pratiques et non les personnes.
tertio : elle n' a jammais condamné cette pratique avec violence mais toujours sans injures. Quartion : la vie c'est simple: soit vous etes catholiques et vous obeissez au christ et a son eglise qui dit que l'hommosexualité est un amour narcissique infecons et contre nature et contre la vollonté de dieu.
Soit vous n'etes pas catholique et vous netes pas tenu d'obeir a l'eglise et les propos de cette derniere ne vous concernent pas .
MAIS VOUS NE POURREZ EMPECHER QUE L EGLISE DISE SA VERITE.

Vous voulez u fight back : nous repondront par le marthyr de sang.

ce ne sera pas la premiere fois mais comme dit le CHRIST /
SI EUX SE TAISENT LES PIERRES CRIERONT

Anonyme a dit…

Bonjour, c'est de nouveau Adonya. Jean-Marc, tu avais donné mon adresse mail à Jean pour me convaincre que Dieu approuvait l'homosexualité.
Je lui ai répondu après avoir fait des recherches exactes dans la parole de Dieu. Le résultat de mes recherches montrent que l'homosexualité est un péché que Dieu ne tolère pas malgré l'amour qu'il porte aux homosexuels. En effet, Dieu aime les pécheurs mais pas le péché, or Christ est venu délivrer les hommes de l'emprise du péché. Laissez-moi vous dire que la question est sérieuse, car il en va de l'avenir éternel de chacun: l'enfer ou le paradis. J'affirme qu'on peut être libéré de l'homosexualité grâce à une prière de délivrance faite au Nom de Jésus-Christ.



Voici donc, les résultats de cette recherche en détail. Vous pourrez me contacter sur adonya.silo@hotmail.fr





Bonjour Jean


Tout d’abord, je souhaitais préciser un point : je ne suis pas homophobe. Je n’ai pas de haine à l’encontre des homosexuels. Pour moi, un être humain reste un être humain, et en ce sens il est digne d’être respecté et d’être aimé.
Je trouve un peu dommage qu’on catalogue systématiquement ceux qui ne sont pas d’accord avec les homosexuels d’homophobes et de gens remplis de haine. C’est comme si tu avais une discussion avec un homme dont la couleur de peau est différente de la tienne, et que ce dernier te faisait un procès pour racisme juste parce que ton point de vue diffère du sien.

Quant à ceux qui incitent à « tuer du PD » comme tu le dis, et en plus au nom de Dieu, ils seront punis pour leur crime car la parole de Dieu demande de ne pas tuer (Exode 20 :13) et aussi d’aimer son prochain comme soi-même (Matthieu 22 :39, Romains 13 :9).
Voici ce que la Bible dit à leur sujet, je pense qu’on sera d’accord au moins sur ce point :

« Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton prochain ». Matthieu 7 :5.

« Ceux qui me disent Seigneur, Seigneur ! n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » Matthieu 7 :21.

Et puisqu’on parle de la volonté de Dieu, je crois qu’il est important de savoir lire la Bible, de la méditer et accepter simplement ce qu’elle dit. Ce sera déjà un grand pas en avant pour recevoir le salut au travers du Seigneur Jésus-Christ.
Dieu ne change pas d’avis comme les hommes, son point de vue ne varie pas en fonction des modes et des mœurs évolutives sur Terre. Ce qui était hier un péché aux yeux de Dieu, l’est encore aujourd’hui.

« Malheur à ceux qui appellent le bien mal et le mal bien, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres… » Esaie 5 :20.

« Car mes pensées ne sont pas vos pensées, et vos voies ne sont pas mes voies, dit l’Eternel » Esaie 55 :8 .

Le point de vue du Seigneur sur l’homosexualité :

 Avant la loi (décalogue etc…)

« Ils appelèrent Lot, et lui dirent : où sont les hommes qui sont rentrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous, pour que nous les connaissions. Lot sortit vers eux à l’entrée de la maison, et ferma la porte derrière. Et il dit :mes frères, je vous prie, ne faites pas le mal » Genèse 19 :5-6.
Le péché des sodomites n’était pas que l’homosexualité, je te l’accorde, ils étaient aussi violents comme l’indique la suite de ce passage. Toutefois, on peut noter que Lot appelle « mal » les intentions des habitants de Sodome qui voulaient « connaître » (d’autres versions de la Bible, comme celle du Semeur 2000, disent clairement « couchions avec eux »).

 Lors de la mise en vigueur de la loi :

« Tu ne coucheras pas avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination » Lévitique 18 :22 ( Lévitique 20 :13 va dans le même sens).

« Pendant qu’ils étaient à se réjouir, voici les hommes de la ville, gens pervers, frappèrent à la porte, et dirent au vieillard, maître de la maison : fais sortir l’homme qui est entré chez toi, pour que nous le connaissions. Le maître de la maison se présenta à eux, leur dit : Non, mes frères, ne faites pas le mal, je vous prie ; puisque cet homme est entré dans ma maison, ne commettez pas cette infamie » Juges 19 :22 -23.

 Dans le nouveau testament, c'est-à-dire sous la nouvelle alliance, après la venue du Seigneur :

« C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté selon les convoitises de leurs cœurs ; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps ; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge (…) C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commentant homme avec homme des choses infâmes… » Romains 1 : 24-27.

« Ne vous y trompez pas, ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu » 1 Corinthiens 6 :10-11.

« Il faut savoir ceci : la loi n’est pas faite pour ceux qui font le bien, mais pour les malfaiteurs et les rebelles, pour les gens qui méprisent Dieu et les pécheurs (…) les débauchés, les homosexuels, les marchands d’esclaves, les menteurs, les gens sans parole, et d’une manière générale, pour tous ceux qui commettent des actions contraires à l’enseignement authentique que vous avez reçu … » 1 Timothée 1 :9-10 ( version Semeur 2000).

Cher Jean, il y a quand même pas mal de passages qui qualifient l’homosexualité d’abomination, de péché et d’infamie. À l’inverse, il n’y en a pas un seul qui dit que l’homosexualité est une bonne chose. Dieu considère donc l’homosexualité comme un péché au même titre que l’adultère, la fornication (rapports sexuels hors mariage), le meurtre, le mensonge, l’égoïsme, la cupidité, l’avortement etc…Or la parole de Dieu est claire, celui qui pratique le péché est condamné à mourir.

« Voici toutes les âmes sont à moi ; l’âme du fils comme l’âme du père ; l’une et l’autre sont à moi ; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra » Ezéchiel 18 :4.

« Car le salaire du péché c’est la mort… » Romains 6 :23.

Si ça peut te rassurer (si je peux me permettre l’expression) Dieu ne condamne pas QUE l’homosexualité, mais la pratique du péché en général (mensonge, adultère, meurtre, violence, cupidité, homosexualité, fornication, hypocrisie, occultisme etc…°). Donc toute personne qui pratique le péché, se retrouvera dans le lac de feu et de souffre. En effet, la Bible parle d’une autre réalité, celle de l’enfer, le lac de feu et de souffre (le purgatoire n’existe pas).

« Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort » Apocalypse 21 :8.

Jésus-Christ disait qu’il n’était pas venu abolir la loi, mais qu’il était venu l’accomplir (Matthieu 5 :17). Aussi, la loi morale est toujours en vigueur, ce qui a disparu ce sont les lois cérémonielles autour du culte juif dans le temple. Or le temple a été détruit en 70 après J-C , il n’existe plus, donc les cérémonies qui y sont relatives n’ont plus lieu d’être. Les lois sociales qui étaient propres à la culture juive (lois sur la propreté, sur les aliments, sur la pureté etc…) n’est plus d’actualité également. La loi morale qui attrait à tous les impératifs de sainteté, reste en vigueur.

Dieu est certes amour, mais il est aussi saint et juste, cela fait partie intégrante de sa nature. Dieu est saint, je le répète, et les passages dans la Bible où Dieu nous demande d’être saints sont très nombreux, je ne citerai que ceux-là :

« Car je suis l’Eternel, qui vous ai fait monter du pays d’Egypte, pour être votre Dieu, et pour que vous soyez saints ; car je suis saint » Lévitique 11 :45.

« Mais puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints, dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : vous serez saints car je suis saint » 1 Pierre 1 :15.

« Ce que Dieu veut, c’est votre sanctification ; c’est que vous vous absteniez de
l’impudicité » 1 Thessaloniciens 4 :3.

Tu me diras, facile à dire, mais comment être saint ?

Comment être libéré du péché ?

La pratique du péché amène la mort. Il est important de noter que la mort, d’un point de vue biblique, c’est la seconde mort, c'est-à-dire l’enfer, le lac de feu selon notamment Matthieu 13 :50 et Apocalypse 21 :8.

Pour être sauvé il faut d’abord se repentir. Le premier pas indispensable de la repentance c’est d’accepter le diagnostique du Seigneur : nous sommes pécheurs.

« Car il n’y a pas de distinction. Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » Romains 3 :23.
En effet, si nous refusons d’admettre notre condition de pécheur, c’est comme si on allait chez un médecin qui nous diagnostique une maladie et qu’on refusait de l’admettre et donc de se soigner.
« Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous » 1 Jean 1 :8.

Jésus-Christ disait ceci à propos de sa mission sur terre :

« Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin d’un médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs » Luc 5 :31-32 (Matthieu 9 :12 affirme la même idée).

On peut donc considérer que le péché est une maladie spirituelle qui entraîne une mort spirituelle. Tout homme est concerné par cette maladie, qu’il soit homosexuel ou non. Face à Dieu, il n’y a pas de petit ou grand péché.

Jésus a dit une autre chose intéressante au sujet du péché :
« En vérité, en vérité, leur répliqua Jésus, quiconque se livre au péché est esclave du péché » Jean 8 :34.
Le péché a un pouvoir sur la chair de l’homme si fort, qu’il le contraint souvent à faire ce qu’il ne veut pas forcément faire.
« Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi » Romains 7 :20 (Les chapitres 6, 7 et 8 de l’épître aux Romains développe de façon très claire le sujet de l’esclavage au péché).

Donc pour répondre à la question comment être délivré du péché, il faut :

 Une repentance sincère qui passe par la reconnaissance de son état de pécheur.
Le roi David (qui avait commis un horrible meurtre) avec mis en application ce principe d’humilité et de bonne foi pour obtenir le pardon de Dieu. Le Psaume 51 en est une parfaite illustration.
La repentance implique un renoncement complet et définitif au péché. Et là est toute la difficulté pour beaucoup. En effet, si les conséquences du péché sont désastreuses pour le salut de l’âme, il n’en est pas moins que sa pratique procure du plaisir à la chair.

 Accepter le salut par la foi en Jésus-Christ. Cela implique qu’on accepte que Jésus-Christ soit notre Sauveur et Seigneur.

• Jésus le Sauveur implique qu’on accepte le salut par la foi en son sacrifice expiatoire à la croix. Il faut croire qu’il est mort à la croix et ressuscité le 3ème jour. Par ce simple acte de foi, Dieu efface nos péchés, et fait de nous de nouvelles créatures libérées de l’emprise du mal.
« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Ecriture : quiconque croit en lui ne sera point confus » Romains 10 : 9-11.
« Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie » Ephésiens 2 :8-10.
« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » 2 Corinthiens 5 : 17.
« Rendez grâces au Père, qui nous a rendus capables d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière, qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour » Colossiens 1 :13-14.

• Le Jésus Seigneur implique qu’on lui cède complètement notre vie et qu’on le laisse devenir le maître incontesté. Comme il nous a rachetés, nous lui appartenons, il devient le seul roi de notre vie. Tout cela implique qu’on obéisse et qu’on mette en pratique sa parole.
« Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable, et il fuira loin de vous » Jacques 4 :7.
« Il avait sur sa cuisse un vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs » Apocalypse 19 :16.
« Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu » 1 Corinthiens 6 :20.
« Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements » Jacques 1 :22. (Lire également la parabole de la maison bâtie sur le roc et celle bâtie sur le sable : Matthieu 7 : 24-27).
Pour être libéré du péché et de ses conséquences, il faut une réelle conversion et appliquer la parole de Dieu. Pour être agréable à Dieu, il faut accepter de se remettre en question, laisser le Seigneur nous changer. À aucun moment, Jésus-Christ encourageait ses disciples à continuer à vivre dans le péché. Au contraire, il demandaient d’eux la perfection et la sainteté (Matthieu 5 :48). Jésus-Christ est vivant, il est le Dieu Tout-Puissant. Il opère encore des miracles, il guérit encore les malades, délivre toujours les possédés. Comme il a vaincu la mort et le péché, quiconque souhaite réellement renoncer au péché, reçoit du Seigneur, par son Saint-Esprit, le pouvoir de triompher du péché (Galates 5 :16-26).

« Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront les serpents ; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades seront guéris » Marc 16 :17-18.

Le crois-tu?

Que Dieu te bénisse.

melesofa a dit…

keep posting like this it’s really very good idea, you are awesome!

cheap clomid

Une erreur est survenue dans ce gadget