mardi, novembre 15

En Russie, une ONG orthodoxe obtient l'interdiction du concert d'un chanteur homo !

Inquiétant: Boris Moïsseïev, chanteur franco-russe homosexuel (Ecoutez le ici en duo avec Nilda; J'adore !), a vu un de ses concerts prévus samedi 21 novembre à Tioumen, en Sibérie, annulé à la suite de protestations émises par l'organisation non gouvernementale "Pour la protection de la moralité orthodoxe". Elle l'accuse en effet de «propagande des vices et de la sodomie», a rapporté aujourd'hui le quotidien russe Kommersant. L'association avait menacé de venir manifester devant le bâtiment philharmonique de Tioumen où devait se tenir le concert –manifestation autorisée par les autorités municipales- et avait enjoint les habitants de rendre leurs billets.

Boris Moïsseïev a accusé les autorités «d'indulgence envers les barbares. Le pouvoir ne pense pas aux droits des gens qui ont payé de l'argent pour les billets, mais à ceux des anarchistes qui estiment qu'ils ont droit de juger ce qui est bien et ce qui est mal», a-t-il déclaré. Le directeur du Philharmonique de Tioumen, Mikhaïl Birman, a justifié l'annulation par la crainte que la salle de concerts ne se transforme «en terrain de manifestations». Ce n'est pas la première fois que Boris Moïsseïev est la cible de cette association. L'an passé déjà, 150 militants avaient manifesté contre le tenue d'un de ses concerts. Et ils envisagent désormais d'empêcher sa prochaine prestation prévue à Ekaterinbourg, dans l'Oural.

Source: AFP

3 commentaires:

Philip a dit…

Bonjour Marc,

Cela fait très longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de te laisser un petit mot. J'ai eu des problèmes avec mon ordi. mais tout semble à présent être rentré dans l'ordre.
Merci pour le lien. J'ai écouté le duo avec beaucoup de plaisir et d'émotion : la chaleur d'une voix russe avec celle androgyne de Nilda Fernandez, c'est du plus bel effet.
En décembre sort dans une librairie canadienne : The Abbey Bookshop,29, rue de la Parcheminerie
75005 Paris, l'ouvrage de Tom Harpur : "Le Christ païen", ... l'éternelle discussion : Jésus le Christ est-il en tant que personnage historique à l'origine des Christianismes ou est-il une figure mythologique (semblable à celles d'autres sauveurs : Osiris, Mithra, etc ?); peut-on être encore chrétien tout en nourrissant de sérieux doutes sur l'historicité de celui que l'on tient si ce n'est pour le fondateur, à tout le moins pour l'inspirateur du Christianisme ? Et si le Jésus des Evangiles relevait plus de la méta-histoire que de l'histoire tout court ? Ces récits et ces dits ne sont-ils justement pas rédigés de manière à faire "naître" en nous "l'Enfant divin" et à le faire croître en nous ? Ne sommes-nous pas tout au long de ces récits, Myriam, Joseph, le Baptiste, Myriam de Magdala, Juda et ... Jésus ?
Philip, un protestant libéral de Normandie

Jean-Marc a dit…

Merci pour ton commentaire. Je ne pense pas qu'on puisse encore douter sérieusement de l'existence historique de Jésus, attestée par des documents non chrétiens. Les évangiles sont plus un témoignage qu'un récit historique. Mais Jésus continue de vivre en nous par Son Esprit qui lui rend témoignage.

eliots a dit…

Ce n'est pas pour la première fois que cela arrive. A vrai dire, Boris (le chanteur) en fait trop, mais de l'autre côté, les revendications des orthodoxes extrémistes ne sont que le prétexte pour cacher l’homophobie de l’administration de Tioumen. Dieu merci, ces cas sont de plus en plus rare et toujours très médiatisés : cela montre que la société se préoccupe de cette question, elle se décoince.

Une erreur est survenue dans ce gadget