jeudi, décembre 8

En Pologne, des chrétiens protestent contre le silence des Églises face à l'homophobie

Toute la rédaction du site oecumenique polonais Ekumenizm, qui réunit cinq églises différentes (luthérienne, réformée, orthodoxe, pentecôtiste et catholique), ont protesté contre le manque de réaction des Églises face aux propos homophobes et nazis exprimés lors des dernières manifestations LGBT (gay pride, marche pour l'Égalité) par la droite radicale. Certains avaient notamment user de slogans tels que «Les pédés aux chambres à gaz» ou «On va faire avec vous ce que Hitler a fait avec les Juifs!».

La rédaction,dont deux pasteurs, regrette ce silence qui «donne la mauvaise impression que les dirigeants des Églises sont d'accord avec ce genre de propos et que ce genre de comportement est acceptable». Les auteurs de la lettre ont rappellé le silence des Églises face à l'Allemagne nazie et à l'Holocauste, soulignant que ce comportement honteux s'était finalement tourné contre les chrétiens eux-mêmes. Il faut ajouter que les dirigeants des Églises polonaises ne se sont pas complètement désintéressés par les problèmes LGBT : en février 2005, ils protestaient contre un projet de la loi proposant de légaliser les unions des couples de même sexe en Pologne.

3 commentaires:

Furyo a dit…

Qui ne dit mot, consent...

christianc a dit…

La bataille n'est pas terminée
La Pologne fait partie de l'Europe politique et les droits des gays y sont acquis.

Dans ce cas spécifiquement, toute action spécifiquement homophobe venant de n'importe quelle instance de Pologne peut être condamnée au tribunal des droits de l'homme à La Haye.

Il a fallu du cran à MLK pour parler pour les noirs, il a fallu du cran à Gandhi pour parler pour les indiens, il a fallu du cran à Desmond Tutu pour parler pour les noirs victimes de l'Apartheid.

"Quand vous entendrez ces mots redressez vous ...".

brunolyrique a dit…

Il est temps que les responsables religieux choisissent clairement leur camp: et qu'il n'y ait plus qu'une seule voix, que fidèles et dignitaires s'unissent chaque jour davantage pour annoncer la Bonne-Nouvelle de Jésus, en laissant agir en eux l'Esprit, afin de réaliser non pas leurs pensées, mais celles de Dieu.

Une erreur est survenue dans ce gadget