mercredi, décembre 19

Joyeux Noël ?

Plus que 6 jours avant Noël . Comment vivez-vous cette période ? Dans la joie ou avec des émotions mêlées ? Je suis gêné que ce soit devenu une fête païenne pour la plupart des gens, une vaste opération commerciale. J'essaye comme je peux de méditer sur la venue du Sauveur, sur cet incroyable acte d'amour qu'est l'incarnation, où Dieu a quitté momentanément son Trône, pour partager notre condition mortelle, jusque dans la chair. Pour moi, cet acte d'amour en préfigure un autre encore plus grand: celui du don total qu'à fait Jésus de Sa Vie, don qui l'a conduit sur la Croix. Pâques est donc le sommet de la foi chrétienne, même s'il est vrai que nous ne pourrions pas la fêter s'il n'y avait pas eu d'incarnation !
Je pense que je ne réalise pas toujours suffisamment combien est grande la grâce de Dieu. Il n'avait aucun besoin de me sauver, mais il l'a fait parce qu'il est pur Amour. Merci, Seigneur, et aide-moi à manifester dans ma vie cet Amour qui émane de toi !

Même pour nous autres chrétiens, Noël n'est pas que l'anniversaire de la naissance de Jésus. C'est aussi un jour où la famille se réunit, ou ne se réunit pas ! Je pense à tous ceux et celles, gays ou hétéros, qui souffrent de ne pas former une famille unie. La souffrance est d'autant plus forte pendant la période de Noël, car certains souvenirs reviennent à la mémoire. Mais, heureusement, le Seigneur entend notre peine et veut nous consoler. Moi-même, je souffre que ma famille ne soit complètement unie, mais j'essaye de ne pas donner à ma souffrance plus d'importance qu'elle n'en a, et de plutôt regarder tout ce qu'il y a de beau dans ma vie: ma relation avec le Christ, ma relation avec mon chéri, et toutes les bénédictions que Dieu m'a accordées depuis un an.

Je me souviens de mes difficultés financières l'année dernière la même époque. Grâce à la générosité de plusieurs d'entre vous, j'ai pu refaire surface et j'ai finalement trouvé un job qui m'apporte aujourd'hui beaucoup de satisfactions. Quand j'ai un problème, je me dis qu'un jour ou l'autre, il sera résolu. Tout passe. Ne pas se focaliser sur un problème pour ne pas l'amplifier. Ne pas résister. Juste être. Laisser Dieu faire son travail en moi.

Alors, pour Noël qui approche, je vous souhaite de vous laisser faire par Dieu !

4 commentaires:

georges a dit…

J'aime ce côté de la sotériologie protestante qui est en toi, avec le discours sur la grâce.

En effet, d'abord sont apparus les quatre-temps, puis Noël ou/et Théophanie, et ensuite le temps de l'Avent. Tertullien par exemple ne voulait même pas entendre parler d'une célébration de la naissance du Christ, tout comme les puritains plus tard, et les "Jéhovistes".

Mais n'empêche! Je crois que ça a valu la peine d'introduire la fête de Noël (et ses satellites) dans le calendrier liturgique.

Pour ce qui est la la "fête de la famille", j'ai aussi une opinion là-dessus:
http://qoudouss.skyrock.com/article_1401252823.html

Jacques a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Jacques a dit…

Quel courage d'avoir supprimé mon commentaire! On voit la dictature qui s'installe peu à peu et ceux qui en deviennent les adeptes. Tu as sans doute fait ta messe de Minuit à Louxor... avec la bell Carla et le petit Nico! Il est super Napoléon IV

Jean-Marc a dit…

Jacques,
Je suis responsable des propos tenus sur ce blog et j'ai pour principe
de supprimer les commentaire comportant des insultes.

Une erreur est survenue dans ce gadget