mardi, décembre 7

Selon l'Archevêque de York, l'Eglise Anglicane est sur le point d'imploser

Article complet du Telegraph (en anglais)



L'Archevêque de York, le Dr David Hope, a averti que l'Eglise Anglicane était sur le point d'imploser au sujet des questions qui la divisent quant à l'ordination du clergé homosexuel et d'évêques femmes.
Dans une interview qu'il a donnée au Telegraph à la veille de sa retraite du second poste ecclésiastique le plus important de l'Eglise d'Angleterre (après celui de l'Archevêque de Canterbury), le Dr Hope, 64 ans, a dit que "le message chrétien fondamental" de l'Eglise courrait le risque d'être perdu au milieu du contentieux à propos de différences qui n'étaient "ni ici ni là".

Voici le passage clé de l'interview:

"Ce qui m'inquiète vraiment est le risque que nous prenons à imploser sur nous-mêmes en concentrant tous nos espoirs et toutes nos énergies sur ces deux questions spécifiques" a-t-il dit. "Si l'on se souvient des controverses christologiques qu'il y eut pendant les 5 premiers siècles de l'Eglise, la fraternité en fut énormément atteinte. N'avons pas tiré les leçons de tout cela ? En fin de compte, quel est la vocation de l'Eglise ? C'est de mener les gens à Jésus-Christ et de vivre la vie de Jésus Christ. C'est là les questions essentielles, quelques soient nos divisions."
" A la fois les jeunes et les plus vieux sont embarqués dans un combat au corps à corps. Si l'Eglise d'Angleterre ne voit pas cela dans le contexte plus large de toute la doctrine chrétienne de la création, de la rédemption et de la sanctification, elle se laissera imploser elle-même sur ces deux questions. Nous avons besoin de nous tourner vers l'extérieur".
"Si vous allez dans un hopital où l'on prend soin des mourrants, on ne vous demande pas si vous êtes pour les femmes évêques, si vous êtes gay, ou ceci ou cela. Ce qui est important c'est le travail dans lequel les personnes sont impliquées".

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget