samedi, avril 23

Première salve anti-gay du nouveau pape !

Moins d'une semaine après avoir été élu pape, Benoit XVI s'est attaqué à l'Espagne dont le Parlement vient d'adopter un projet de loi sur le mariage de même sexe. La loi deviendra définitive le mois prochain après son adoption plus que probable par le Sénat.

Dès vendredi, le pape s'est exprimé par la voix du cardinal Alfonso Lopes Trujill, à la tête du Concile Pontifical de la Famille, pour dire que les catholiques devraient se préparer à perdre leur emploi plutôt qu'à coopérer avec la loi. Selon lui, "les espagnols de tous les secteurs -particulièrement les officiels du gouvernement- sont tenus par le catholicisme à s'opposer à l'acceptation des couples de même sexe".

"Nous ne pouvons pas imposer l'iniquité aux gens" a-t-il encore précis. "Au contraire, c'est précisément parce qu'elle est inéquitable que l'Eglise lance un urgent appel à la liberté de conscience et au droit d'opposition". "Une loi aussi inéquitable que celle-ci n'est pas obligatoire, elle ne peut pas être obligatoire. One ne peut pas dire qu'une loi est juste simplement parce que c'est une loi".

Alors qu'on demandait à Trujill s'il ne s'agissait pas là de discrimination, il a répondu que non, en ajoutant que l'Eglise ne discriminait pas les gays et que les homosexuels ont besoin d'aide."L'Eglise n'accepte pas que les homosexuels fassent l'objet de moqueries, d'insultes et d'expressions inhumaines. Ce sont des gens qui méritent tout notre amour, notre soutien et notre aide".

Toujours ce double langage selon lequel l'Eglise aimerait les gays mais haïrait l'homosexualité...

6 commentaires:

Etienne a dit…

"La charité ne soupçonne pas le mal" Saint Paul de Tarse

Lorenzo D. Rizzi a dit…

C'est la faute traditionnelle de la hiérarchie vaticane, tout comme parfois son sexisme, sa xénophobie, son racisme même: sa puissance dans l'affirmation sans preuve. En quoi les gay sont-ils un danger pour les hétéro? en quoi les familles gay sont-elles un péril pour les familles hétéro? en quoi des gay qui s'aiment offensent-ils les hétéro qui s'aiment? Toutes des affirmations sans preuve qui montrent bien qu'au fondement, il n'y a que de la haine. De purs préjugés sans réelle connaissance des personnes. Pour un pape que l'on dit intelligent, il y a là un défi à relever.

Renaud a dit…

Hello Jean-Marc,
>Toujours ce double langage selon lequel l'Eglise aimerait les gays mais haïrait l'homosexualité...

La notion même de péché suppose, il me semble, que l'on peut séparer le pécheur de son péché : c'est ce qui rend possible le pardon de Dieu et le salut. L'homosexualité est décrite par l'Eglise pour ce qu'elle est (contraire à la nature profonde de l'humain créé par Dieu) et ce qu'elle entraîne (des actes contre-natures).
L'homosexuel est lui un pécheur comme les autres : aimé par Dieu, "lent à la colère et plein d'amour".
Ce qui me fait penser que l'Eglise est très cohérente sur cette question.

Bonne journée :-)

Jean-Marc a dit…

To Renaud
La "nature profonde" dont parle l'Eglise se fonde sur quelques versets de la Genèse interprétés d'une manière qui ne fait pas l'unanimité ches les exégètes. D'autres versets de la Bible, notamment du Noyeau Testament, viennent remettre en question cet hétérosexisme.

Lev a dit…

Bonjour Jean Marc
Aurais-tu vu passer l'info récente selon laquelle un cardinal espagnol (mais pas trujillo) faisait la comparaison entre le débat espagnol actuel et le nazisme et sais-tu où je pourrais trouver un tel texte?

Jean-Marc a dit…

To Lev
J'ai publié aujourd'hui même un post sur cette affaire.

Une erreur est survenue dans ce gadget