mercredi, juin 29

Au Canada, un télévangéliste homophobe se fait rappeler à l'ordre !

Vous souvenez-vous de mon post du 21/09/04 où je citais les propos homophobes du télévangéliste Jimmy Swaggart ? Il avait déclaré dans un show canadien, à propos du mariage des couples gay et lesbiens:
«Je n'ai jamais croisé un homme que j'aurais eu envie d'épouser. Permettez-moi d'être franc et direct: si jamais je croise un homme qui me regarde de cette manière, je le tue et je dirai à Dieu qu'il est simplement mort.»
Et bien, le Council, équivalent du CSA français, a été saisi par un téléspectateur et vient de rendre un avis qui condamne clairement la chaîne et le présentateur. «Le problème avec les propos de Jimmy Swaggart, souligne le Council, est qu'ils sont amplifiés par son statut de figure religieuse, qui peut laisser croire qu'il est un exemple pour sa communauté. Il serait facile pour un chrétien de sa congrégation— ou d'une autre— d'en déduire qu'il s'agit de la réponse à apporter à l'homosexualité.» En conséquence le Council a exigé des excuses publiques. La chaîne les a déjà faites Jimmy Swaggart, de son côté, s'est contenté d'affirmer qu'il ne recommencerait pas.

Source: Tetu.com

1 commentaire:

catholorenzo a dit…

Je trouve qu'il aurait fallu lui demander des dommages et intérêts importants, ou à tout le moins lui infliger une amende salée, ainsi qu'à la chaîne télé. Il faut tout de même savoir que la grande raison pour laquelles ces télévangélistes sont aussi radicaux, c'est parce qu'ils veulent attirer l'attention et ramasser un maximum de pognon, tout comme les télé d'ailleurs. Et donc je suis d'avis de les frapper (télévangélistes ET télé) là où ça leur fait mal. Quel intérêt d'interdire l'homophobie s'il n'y a pas d'amendes à la clé? En plus, on reverserait les amendes aux associations gay, surtout celles qui travaillent en milieu jeunes.

Une erreur est survenue dans ce gadget