samedi, décembre 17

Témoigner d'une église inclusive

Mon ami Théo et moi avons finalement décidé de réagir quand nous avons appris qu'Anatrella donnait le 16 décembre à l'église St Severin de Paris une conférence sur le thème "quelle place pour les personnes homosexuelles dans l'Eglise ?", prélude à une nuit de prière (voir note du 30 novembre 2005). Cet évènement est organisé par Semeurs d'espérance. Malgré notre indignation face aux récentes positions discriminatoires du Vatican, et au soutien que leur apporte Anatrella, nous ne voulions pas répondre à la violence par la violence. Nous avons donc choisi de ne pas faire de scandale à l'intérieur de l'église, mais de distribuer un tract à l'entrée. Il s'agit du très beau texte "Pourquoi pas nous ?" écrit pas des participants du Carrefour des Chrétiens Inclusifs. Nous y avons ajouté l'adresse du blog du CCI pour permettre à ceux qui le souhaiteraient d'avoir un contact.

Nous nous étions donné RDV dès 19h. Visiblement les organisateurs craignaient des incidents car il y avait des CRS tout autour. Ils nous ont empêché de nous poster devant l'église alors que nous étions pourtant à l'extérieur sur la voie publique ! La raison invoquée: trouble à l'ordre public ! On croit rêver. Nous nous sommes donc positionner un peu à l'écart, mais suffisamment près pour pouvoir distribuer nos 170 tracts aux gens qui se rendaient à la conférence. Ce fut l'occasion d'avoir des contacts assez intéressants. Plusieurs nous ont soutenu ouvertement. Certains étaient même très émus de notre démarche. Mais un "fondamentaliste" a fait du tract une boulette et l'a jeté à la figure de Théo ! Un autre l'a traité d'immature. Rien de très grave donc. Au final, nous étions très heureux de pouvoir témoigner qu'une voix inclusive existe dans l'Eglise. Nous avons donc décidé de renouveler cette opération pacifiste dès que l'occasion se présenterait :)

20 commentaires:

Furyo a dit…

Bravo !
Sans scandale et digne !
Une belle intervention...

Anonyme a dit…

Formidable!!!
Merci de nous avoir représentés, nous les carhos homos de province.
Anatrella a choisi son camp puique la conf de vendredi était annonçée par des sites d'extrême droite.
Il nous reste à le faire dénoncer officiellement par la "société de psychanalyse française".
En effet dans son interview à RCF il a osé dire du haut de son autorité, et dans la confusion entre ses compétences en psy et son statut de prêtre, qu'homosexualité, sadisme,masochisme, travestisme, transexualisme,voyeurisme, pedophilie étaient sur le même plan:des orientation sexuelles en contradiction avec l'identité sexuelle H, F

Anonyme a dit…

Mgr Anatrella est probablementen plein délire paranoïaque.
en effet ses discours quoique logiques sont en passe d'être moniomaniaque: il a même expliqué les évènements des banlieues par l'homosexualité grandissante de la société.
De plus il semble se prendre pour dieu, ayant la vérité à lui tout seul et ne pouvant concevoir ni admettre un autre point de vue.
Mais comme chacun sait les paranoïaques "délirent dans le champ de leur désir"( Manuel Merck de psychiatrie)
Mrg Anatrella dites nous svp quel est le champ de votre désir,Comment s'explique votre homophobie?Qu'en avez vous découvert dans votrepropre analyse?

Ben a dit…

Chapeau bas, Théo et Jean-Marc...
Et merci d'avoir été là aussi pour nous.

brunolyrique a dit…

Bravo à toi et à théo et merci de nous avoir représenté par votre présence digne. Que s'est-il dit dans l'église? En tout cas, je me réjouis de la réaction ouverte des personnes à qui vous avez donné le tract. Quant à l'association des "semeurs d'espérance", ce n'est pas dans notre coeur qu'ils la sèment. Je suis très déçu, mais pas étonné. En effet, la précédente conférence était avec le baron de Sellière, pourfendeur de la fonction publique française, entre autre. J'aurais eu confiance dans cette association si ils avaient invité le Père Radcliffe. Je n'irai sans doute plus prier avec eux...
Je me réjouis aussi de voir que l'unité est plus avancée chez les chrétiens homosexuels que chez les autres. Finalement, il n'y a pas que des mauvais côtés!
Amicalement

Jean-Marc a dit…

Théo et moi ne sommes restés qu'un moment à cette conférence, par curiosité. Tony Anatrella nous a sorti sa "science" psychanalytique" à sa sauce, comme s'il s'agissait d'évidences. Face à ce jargon sans intérêt, nous n'avons pas eu la patience de rester pour le débat.

brunolyrique a dit…

Cher Jean-Marc, je suis heureux que vous ayez pu entrer. Je voulais dire ici en PS que je dois malgré tout rendre hommage aux "semeurs d'espérance", car c'est en lisant le compte-rendu d'une conférence que ma foi a été recentrée. Ils ont eu par ailleurs des invités prestigieux. Je serai attentif de voir le compte-rendu sur le site, mais il faut être patient car celui de novembre n'y figure pas encore. A nous peut-être de faire nos propres conférences! Rien qu'en reprenant les échanges de tous nos blogs, nous aurions de beaux sujets. Mais comment faire un collectif sans être accusé de lobbying?
Cordialement

Jean-Marc a dit…

To Brunolyrique

Quoi qu'on fasse, il y en aura toujours pour nous accuser de lobbying. Ne perdons pas de temps avec eux. Avançons en témoignant du Christ, notre Espérance.

Ichtus75000 a dit…

J'étais à la conférence. J'en ai fait un résumé qu'on peut lire à cette adresse que j'ai créée pour ça: http://www.ichtus75000.blogspot.com/
J'avoue bien sincèrement que comme religieux et prêtre j'en suis sorti assez abattu, sutout par le fait qu'il n'y a eu aucune question, aucun débat possible,aucune place pour de la différence qu'il revendique tant !
Le seul discours "différent" est venu grâce au tract que Jean-Marc et Théo ont distribué : un grand merci à tous les deux.

Jean-Yves a dit…

Une très bonne initiative.

jean a dit…

Bravo à vous deux pour ce qui n'est pas du lobbying mais une manière de témoigner de la véritable espérance que l'amour sans exclusive de Christ sème dans tous les coeurs !
Jean

christian a dit…

chers amis

merci de votre présence en dehosr de l'eglise
merci de votre témoignage simple d'une façon plus inclusisve de vivre l'eglise
unis dans la prière

christian

Ichtus75000 a dit…

Renseignements pris auprès de plusieurs connaissances dans le domaine psychanalytique auxquelles j'ai soumis le compte-rendu que j'ai fait de la conférence d'Anatrella, il s'avère que mes soupçons se confirment : pour eux, Anatrella est le type même du pervers paranoïaque qui s'appuie sur des données fausses et mensongères pour étayer son discours homophobe. Par ailleurs, Anatrella est connu dans ce milieu pour avoir fait des avances à ses patients dans le cadre de ses consultations. Qu'on se le dise !...

homocatho a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
homocatho a dit…

Salut Jean-Marc, dommage de ne pas t'avoir vu, on s'y est croisé car j'étais à Contact avant. Mais je suis arrivé 1/4 heure avant la fin du discours... Toujours choquant.
Au moment des applaudissemnts, j'ai bondi et gueulé comme une truie qu'on égorge. Car les propos d'Anatrella font trop de dégats dans et hors de l'Eglise. Je vais voir le résumé du Kamarade. à bientôt. Au moment du sermon, je suis resté debout. Seul, mais représentant bien toute la communauté gaie... Je détaillerai cette intervention qd j'aurai + de temps Henri
http://www.20six.fr/homocatho

philip a dit…

A Ichtus,

Merci pour votre résumé que j'ai lu avec attention. Quand M. Anatrella énonce "qu'on ne naît pas homosexuel, on le devient", je crois qu'il opère un raccourci un peu rapide. On ne va pas refaire ici le débat. Toujours est-il que le virage à droite de l'Eglise (catholique) ne cesse de m'inquiéter. Je vous renvoie à des articles sur le sujet publiés dans le dernier numéro de Marianne. Il existe aux USA un mouvement, évangélique ou catholique, je ne sais plus, qui prétend pouvoir "guérir" les homosexuels de leur "pitoyable" tendance (sic)! C'est l'aveuglement de ce mouvement qui est pitoyable ! L'homophobie de l'Eglise n'a pas été pour moi la motivation essentielle de mon passage à l'ERF, mais quand je vois ce qui se passe en ce moment, je suis soulagé de ne plus être catholique ! Je suggère aux dirigeants de "Semeurs d'espérance" un autre nom : "Les faucheurs de l'ivraie relativiste et pédéraste". Sympa. non ?! Je blague ...
p.s Je n'ai pas réussi à m'inscrire sur votre blog.
Cordialement. Philip.

Jean-Marc a dit…

To Philip

C'est justement parce que l'Eglise catholique (et d'autres) soutient que les homosexuels le deviennent (car Dieu ne saurait créer le "mal") que les mouvements dit ex-gays peuvent fleurir.

Qu'as-tu fait pour t'inscrire au blog?
Jean-Marc

brunolyrique a dit…

Chers amis,
Concernant le changement d'orientation sexuelle, je pense qu'il ne faut pas "jeter le bébé avec l'eau du bain". Je ne suis pas spécialiste et il est vrai que je ne me souviens pas d'avoir été hétérosexuel. Même bien avant la puberté, j'éprouvais une "proximité" avec les hommes adultes. Je pense être né homosexuel. Mais s'il existe une possibilité de changer, pourquoi pas? Car si c'était possible, je ne serais pas de genre à m'accrocher à l'homosexualité. Je pense que si nous avions la possibilité de choisir, une bonne partie d'entre nous choisirait l'hétérosexualité. Je pense par contre qu'il faut "faire avec". Je vais prendre une comparaison que je ne souhaite pas choquante, mais que j'ai dû utiliser samedi avec mon curé(j'ai même oublié de lindiquer, qui trouve plus choquant qu'un prêtre parte avec un homme qu'avec une femme, et qui pour cette raison entre autres, soutient à 200% le document romain. En fait, je lui ai dit que c'était aussi idiot de nous demander de changer d'orientation que d'exiger d'un trisomique qu'il renonce à son handicap.
Heureusement que le Seigneur connaît vraiment l'ÂME DE CHACUN DE SES ENFANTS.
Quant aux Semeur d'espérance, je sais gré de leur travail extraordinaire auprès des SDF, mais comme tu l'as dis, Jean-Marc très justement à propos du pape BENOIT XVI, "ils ressemblent au Père Noël, mais il n'y a rien pour les homosexuels dans leur hotte"
Amicalement

Jean-Marc a dit…

Il semblerait que les résultats de ces mouvements ex-gays soient catastrophiques: en entretenant l'illusion qu'on peut changer d'orientation sexuelle, ils provoquent dépresssions, voire tentatives de suicide, chez ceux qui finissent par se rendre à l'évidence.

Homocatho a dit…

Tiens, je t'ai mis moi aussi mon petit résumé de cette conférence où je n'ai pu assister qu'au dernier quart d'heure.
http://www.20six.fr/weblogCategory/rewi28zgn0um?p=1
Amicalement
Henri de P

Une erreur est survenue dans ce gadget