vendredi, janvier 27

Suis-je devenu insensible ?

Je m'étais muni d'un paquet de kleenex car je pleurs facilement quand un film m'émeut. On m'avait annoncé que j'allais être bouleversé par ce film. Je parle bien sûr du "Secret de Brokeback Mountain" que je suis allé voir hier avec André, mon ami brésilien (vous savez, celui qu'on voit sur le photo de la fête de Noël!). Alors qu'André a pleuré à chaudes larmes (il était trempé à la fin du film!), je suis moi-même resté froid, presqu'insensible à cette histoire romantique.

Je me suis interrogé sur les raisons possibles de ma réaction. Suis-je devenu indifférent aux histoires d'amour ? Pourtant, je suis souvent ému par des films mettant en scène des hétéros. Peut-être est-ce parce que j'ai du mal à croire au grand amour ? Je ne crois pas en tout cas que les émotions soient la mesure de l'amour. Toute cette souffrance de deux êtres qui ne s'assument pas et qui de plus font souffrir leurs épouses, quel gâchis! Quel sens a ce couple gay qui tourne sur lui-même ? Loin de mon idéal en tout cas ! Bref, impossible pour moi de m'identifier à ces personnages !
Autre possibilité de ma "froideur": je pensais sans cesse à quelqu'un d'autre, si vous voyez à qui je fais référence...

Et vous comment avez-vous réagi à ce film ?

9 commentaires:

Furyo a dit…

Tu n'es pas insensible, le truc n'a pas marché avec toi, c'est tout...et visiblement, pour de bonnes raisons...
Bises
++

Anonyme a dit…

l emotion ...la meilleure et la pire des choses...elle nous rend l autre proche dans ce qu il vit...c est par elle que nous sommes touches ,par la chair et le sang seulement,pas par les concepts.Elle peut aussi nous empecher totalement de nous approcher de l autre...c est la suremotivite...quelqu un que je connais trop bien ne peut pas,par exemple, essayer d exprimer a l autre son desir sans se mettre a trembler des pieds a la tete et a bafouiller d incomprehensibles phrases (et franchement c est pas du dernier cri en matiere de seduction)...quoi qu il en soit je crois que nous n avons que cela de vrai,de sinceres:nos emotions et cest bien d elles qu il faut partir...

Jonas

Anonyme a dit…

Je me demande si ce n'es pas un film trop bien fait. Bien calcule dans tous ses effets, la photo, la musique, la tension et les emotions. Mais a trop bien calculer, on tue un peu le tout... Et peut etre du coup un peu loin de ce que nous connaissons... Dommage pour toi qui l'attendais avec impatience (un des blogs precedents...). Bises

brunolyrique a dit…

HéLas, je n'ai pas encore vu le film, car il n'est pas arrivé dans ma ville...promis, quand je l'aurais vu (peut-être à Paris la semaine prochaine) je dirai ce que ça m'a fait...
Ceci dit, cher Jean-Marc, je suis convaincu que tu es quelqu'un de sansible!

REALITY a dit…

Quand on est en présence avec le réel du sujet dont une de nos connaissances nous a parlé avec passion - comme pour ce film par exemple - il peut arriver que nous ayons du mal à nous y arrêter avec bonheur, précisément pour en avoir entendu parler trop d’ardemment.
C’est peut-être le cas si tu as été sur mon blog puisque j’en parle longuement du fait de certains parallèles avec ma vie mais sans m’identifier à ces personnages comme je le précise. Juste quelques parallèles, ni plus ni moins, mais importants cependant.
De plus, il est vrai que les gens l’ont si vivement apprécié - et que l’attente qu’on a pu en avoir a été si forte - que le risque de ne pas voir ce à quoi l'on s’attendait ou de ne pas ressentir autant d’émotions qu’on l’imaginait peut arriver.
Cela étend, ainsi que je l’ai écrit quelques fois sur ton blog, j’e trouve que tu y exprimes au contraire de belles émotions ! Je ne crois pas à cette possibilité de « froideur » dont tu parles et qui corresponds plus à une sorte de clin d’œil si j’ai bien compris.
Il me semble plutôt que tu as été sensible à ce film. Tu l’as simplement été différemment et tu l’as exprimé avec beaucoup de justesse dans ton post. On sent bien ton désappointement, ta tristesse, face à un couple, Jack et Ennis, qui n’est pas - c’est le moins que l’on puisse dire - dans une harmonieuse unité. C’est bien là le problème et cela m’émeut, me touche tout comme toi car on aurait aimé autre chose pour eux d’eux.

« Toute cette souffrance de deux êtres qui ne s'assument pas et qui de plus font souffrir leurs épouses, quel gâchis ! ». Comme tu as raison ! C’est bien la preuve que ce marier pour faire comme tout le monde est une absurdité s'il n’y a pas d’amour. J’espère que c’est moins vrai aujourd'hui car la souffrance de ces deux épouses, celle de Jack et Ennis Del Mar, m’a beaucoup touché. Un vrai gâchis assurément !
Dans ton post, tu as posé une question qui ne m’a pas laissé indifférent : « Peut-être est-ce parce que j'ai du mal à croire au grand amour ? ». Tu te poses la question cher Jean-Marc, mais je pense que c’est une question que beaucoup de gens partagent avec toi tant notre monde en donne parfois une caricature terrible. Il faut pourtant y croire quelle que soit notre histoire. Non pas avec une espérance « naïve et fleurs bleue » mais avec la force de la foi en prenant bien gardent que cet amour - comme tu le dis avec discernement - ne soit pas fait que d’émotions, de sensibles, ce qui serait le réduire à une romance bien fade et fort peu élevé, spirituellement j’entends.
Sinon, nous chercherons tous avec amusement la personne à qui tu fais référence en la priant d’avoir pour toi la plus vive des prières et la plus cordiale estime ce qu’elle doit avoir bien sincèrement.
Non, tu n’es pas insensible … Exigent ! … et c’est tout à ton honneur !
François.

Jean-Marc a dit…

Merci, François, de me tendre ainsi un miroir.
Quant au garçon auquel je fais référence, relis mon post sur Mary...

Eric Louis a dit…

Ben pour quelqu'un d'insensible, ça te travailles quand même pas mal je trouve !

Si le film n'avait provoqué aucune réflexion en toi, là je t'aurais trouvé insensible ;) Et puis chacun son ressenti c'est ça qui est riche ! On réagit pas tous pareil et tant mieux !

Ce film met l'accent tout d'abord sur le côté universel d'une histoire d'amour. Ils s'aiment, point barre.

Et d'un autre côté, la société, et le poids moral qu'elle véhicule, (et comme par hasard dans la patrie de Bush).

Le livre est à lire aussi (j'ai mis une heure et demie il est très court) Très bien écrit, et le film est très fidèle dans tous les dialogues, au livre. En plus l'auteur écrit très bien, de manière concise et très ajustée.

Même si l'histoire est tragique et j'étais désolé que ça se finisse comme ça, je trouve que c'est formidablement nouveau de présenter sainement cette histoire d'amour. En cela c'est une évolution. Même si le poids de l'homophobie est là, il est opposé à un "amour" qui est leur air pur à eux. Et sans, ils en gâchent leur vie.

D'ailleurs ça m'a amusé parce que dans Têtu le journaliste était décu que l'acteur ne réduise pas cela à "un film gay".

Je trouve que que c'est encore plus valorisant de dire que c'est universel, parce que justement c'est là que les préjugés (homo/hétéro) tombent, on est dans l'humain. Deux humains qui s'aiment, et rien qu'en cela c'est respectable.

Et du coup, la pureté de leur amour (qui les saisit les surprend parce qu'ils ne s'y attendaient pas eux mêmes) , permet à mon avis de dénoncer l'attitude d'homophobie de la société par rapport à un amour qui ne se calcule pas. Et l'analogie avec le milieu naturel si beau qui sert de décor au film, est à peine masquée.

Prions pour que notre société tende toujours vers "brokeback moutain", un endroit où on n'a pas peur de vivre ce qu'on ressent par peur du regard des autres.

brunolyrique a dit…

Je suis enfin allé voir ce film, qui m'a bouleversé. Pour ma réaction, j'en parle sur mon blog des 1 et 2 février.
Une envie: y retourner!

LE MONDE DE SANGALINE a dit…

Ben tu n'es pas le seul à ëtre insensible, moi je l'ai vu en avant première ya bien 2 mois en VO et je ne savais pas ce dont il s'agissait! Et pourtant j'ai vite compris le sujet rien qu'au debut j'en avait tres envi en plus. Mais je me suis ennuyé toout le film, trop long et sans action, manque de fougue et de calins et puis j'avais envi de secouer l'un des acteur trop mou, c'est dommage le sujet est bon j'aurai mis plus de passion moi de tendresse au lieu de les voir pecher ces deux nul! j'étais trop deçu !

Une erreur est survenue dans ce gadget