mercredi, février 15

Pour le chef suprême des musulmans de Russie, tuer les homosexuels est légitime !

«La parade ne doit être autorisée en aucune circonstance. S'ils descendent dans la rue, ils doivent être battus. Toute personne normale le fera, chez les musulmans comme chez les orthodoxes.» Ces propos, rapportés mardi 14 février par l'agence de presse russe Interfax, visent les gays et les lesbiennes qui s'apprêtent à défiler pour la première fois à Moscou le 27 mai prochain. Ils ont été tenus par le mufti suprême du Directoire central spirituel des Musulmans, Talgat Tadjoudine.

Ce dernier a estimé que «les protestations des musulmans pouvaient être tout aussi vives» que celles qui ont suivi les «scandaleuses caricatures», faisant référence au dessins parus dans la presse danoise fin septembre. «Une orientation non traditionnelle est considérée comme un crime contre Dieu», dit-il, ajoutant que le prophète Mahomet a ordonné de tuer les homosexuels, dont le «comportement mène à la fin de la race humaine». «Ce qui est terrifiant», a réagi Nikolai Alekseev, l'organisateur de la gay pride, «c'est que le grand mufti utilise le contexte mondial actuel lié à la publication des caricatures, pour inciter à la haine contre un groupe de personnes qui n'a rien à voir avec la polémique.»

D'autres responsables religieux se sont également exprimés sur la question. Ainsi Nafigul Ashirov, co-président du Directoire, responsable de la partie asiatique de la Russie, pourtant très conservateur, a rappelé que les musulmans, bien que «farouchement opposés» à l'organisation d'une parade, cette «agression spirituelle», ne devaient en aucun cas faire preuve de violence.

Le père Michel Dudko, du Patriarcat de Moscou, a quant à lui vigoureusement dénoncé cette « propagande du péché »:

"L'Eglise considère ceux qui pratiquent l'homosesexualité comme pronfondément
pitoyables
s'ils n'entraînent pas les autres dans la sphère de leur influence,
et les appelle à se repentir et à abandonner ces comportements et ce péché qui
mènent à leur perte. Mais s'ils font de la propagande pour l'homosexualité - et
la gaypride constitue une forme de propagande et une tentative de romantiser le
péché pour le rendre attractif- nous sommes alors forcés à sortir de notre
réserve pour nous opposer fermement à une telle activité".

Sources: Tetu.com, Orthodoxie.com et Interfax

4 commentaires:

brunolyrique a dit…

liberté, liberté ché-é-ri-ie (la Marseillaise, hymne nationale d'une nation démocratique, la France). Liberté d'opinion, de réunion, etc...
ça commence à m'inquiéter sérieusement tout cela...

domilyon a dit…

terrifiant.heureusement qu'il s'agit de la Russie.Chez nous,cela n'arrivera jamais!!! mais dans le fond je sais que cela n'est pas totalement vrai.On peut faire dire n'importe quoi a dieu sous pretexte de 'pureté'même la Marseillaise l'exprime. que faire en tant que citoyen pour rester libre !!!

Furyo a dit…

Rien à foutre de l'avis de ce con d'infidèle ;) fanatique.
Ils disent tellement de connerie que c'ets la course à celui qui dira la plus grosse...

eliots a dit…

Doucement, les gars. Il s’agit du PR action. Personne en Russie ne prennent au sérieux les déclarations de ces « hommes de Dieu », les musulmans cherchent à détourner l’attention du scandale des caricatures, les Orthodoxes sont secoués par plusieurs affaires gays au sein de l’épiscopat et se défende minablement, bref, ils se montrent ridicules.

Une erreur est survenue dans ce gadget