mardi, juin 27

Dieu aime qui je suis !


Quelle belle Gay Pride j'ai vécu cette année ! Nous étions environ 600 000 à défiler à la Marche des Fiertés parisienne du 24 juin. Pour la première fois, plusieurs dizaines de chrétiens gays du Carrefour des Chrétiens Inclusifs, regroupant différents groupes et églises de France, avaient décidé d'unir leurs efforts en défilant sous une banderole "Dieu aime qui je suis" (cf photo issue de Présence 75. Certain(e)s d'entre nous étaient vêtu(e)s de T-shirts orange portant ce même slogan sur la poitrine et le nom de leur groupe d'appartenance au dos. Pour ma part, je représentais avec quelques autres le groupe Lambda, le ministère gay et lesbien de la Cathédrale Américaine de Paris. C'était une grande joie de célébrer avec d'autres frères et soeurs le bonheur d'être gay ! L'étonnement et l'intérêt se lisaient sur les visages des spectateurs. Je crois que c'est la première fois que Dieu était mis en avant aussi explicitement à la Gay Pride !

Mais nous n'avons pas fait que marcher. Nous nous étions réunis le matin mmême pour un temps de célébration à la Maison Verte, autour du thème de la Marche.
Le soir, la Cathédrale Américaine avait organisé une célébration bilingue de la plénitude dans l'amour inconditionnel de Dieu. Nous revenions exténués de la Marche et Dieu nous accueillait maintenant dans Sa maison. Cette liturgie basée sur le lucernaire incluait des textes inclusifs où les gays,lesbiennes et transgenres étaient explicitement nommés. J'étais fier que ma paroisse ait accepté de proposer cet office le jour de la Gaypride. Près d'une cinquantaine de personnes étaient présentes, dont une bonne proportion revenait de la Marche. Après cela, nous avons partager ensemble autour d'un buffet créole sponsorisé par le groupe Lambda.

Merci à toutes et à tous ceux qui étaient présents physiquement ou par la pensée ! Et aux autres, je dis à l'année prochaine !

3 commentaires:

Furyo a dit…

Ca fait plaisir à lire...
C'est belle et bien le bon endroit pour témoigner de ce message !
Bravo !

Ben a dit…

Avec toi, je me réjouis de ce succès...
Je pense que, dans ce genre de défilés, le plus important est dans la rencontre de l'autre et de l'Autre.
Comme je te l'ai déjà dit, à Bruxelles, la célébration a lieu avant le défilé et rassemble quelque 140 personnes...
Un temps de prière après la marche est une formule à laquelle nous devrions songer.
Repose-toi bien... ;-)

Benoît a dit…

Bravo pour votre participation qui augmente la visibilité des chrétiens gays. Merci d'avoir rendu visible notre réalité qui doit encore rester invisible dans la plupart de nos Eglises si on veut survivre. J'ai bien noté le rendez-vous pour l'année prochaine!
Amitiés

Une erreur est survenue dans ce gadget