lundi, septembre 11

Tout l'amour qu'on donne


Hier, j'étais dans une phase "down". Malgré tout l'amour que je reçois de mon chéri, ou peut-être à cause de cet amour, je me sens remué à l'intérieur de mon être, vulnérable, un peu désemparé. Les cicatrices de mon passé sont encore vives, malgré le baume de l'amour . J'apprends petit à petit à vivre dans l'instant présent, à ne pas laisser mes chaînes m'empêcher de vivre ce à quoi Dieu m'appelle. Mais, putain, que c'est difficile de se laisser aimer !

Heureusement Jésus est là pour m'aider à aimer toujours plus, Lui qui est l'Amour même. Et je remercie du fond du coeur l'"ange" qui m'a fait découvrir le chanteur/poète Axaenn Raeyan. Sa chanson Tout l'amour qu'on donne (que je vous suggère d'écouter) fait écho à ce que je peux ressentir...
C’est à mes cicatrices
Que tu peux entrevoir
Ce que j’ai de meilleur

Des petites cicatrices
Recousues par hasard
Au niveau du cœur

C’est pas ce que tu vois
Qui fera qui je suis
C’est c’qui est en moi
Qui comptera aujourd’hui

Dis
Est-ce que tu me suis ?

Viens si le courage t’abandonne
Je n’ai à t’offrir que mes bras pour Royaume
Viens si l’espoir ne brille pour personne
Je n’ai que pour seul Dieu
Tout l’amour qu’on donne


C’est à mes cicatrices
Que l’on sait mon histoire
Ce que la vie m’a fait

Maquillées d’artifices
Pour s’efforcer de croire
Que rien ne s’est passé

C’est pas ce que tu crois
Qui a fait qui je suis
C’est rester fier et droit
Qui comptera aujourd’hui


1 commentaire:

Ben a dit…

Etrange coïncidence : j'écrirais mot pour mot ce que tu exprimes (à part, comme il se doit, le putain... ;-), même si je le dirais intérieurement très fort aussi)
En communion et amitié.

Une erreur est survenue dans ce gadget