lundi, octobre 16

Bientôt moine ?

Ce WE, j'ai passé des moments merveilleux avec mon chéri. Nous sommes allé faire une retraite à l'abbaye de Bec Hellouin Cet endroit est magnifique. De belles bâtisses au milieu d'un village normand de toute beauté, et la nature environnante portent à la méditation et à la contemplation. J'étais aux anges. Les moines du Bec sont des cénobites. Ils sont très accueillants. Nous avons pu loger dans le même bâtiment qu'eux, et partager leurs repas, et bien sûr leurs offices.

J'avais choisi d'aller dans ce monastère en raison des liens historiques qui l'unissent aux anglicans. En effet, en 1093, St Anselme, qui avait été le 2ème abbé du Bec, fut nommé archevêque de Canterbury. L'histoire ancienne de l'Abbaye et ses liens étroits avec l'Église en Angleterre les prédisposaient à donner une orientation particulière à leur prière et au travail pour l'unité. Dès le retour en 1948, les relations avec des anglicans se sont développées. L'Abbaye du Bec est devenue l'un des lieux où catholiques et anglicans se rencontrent et peuvent approfondir leur connaissance mutuelle et leurs traditions spirituelles respectives, dans une atmosphère de louange et de prière liturgique. J'ai été ainsi étonné d'entendre prier pour l'archevêque de Canterbury et la communion anglicane "en crise" lors des prières universelles.

Mon bonheur n'aurait pas été aussi complet sans la présence de François.
C'est une bénédiction de pouvoir partager ces moments avec lui. Je me sens si bien avec lui. Je l'aime de plus en plus, au point que j'ai parfois du mal à distinguer notre amour et celui de Dieu, tellement le premier est à l'image du second. C'est un bonheur de les connaître tous les deux ! Et il m'arrive de pleurer de bonheur tant que je me sens enveloppé par leur amour. Mais j'ai l'impression que mon chéri est un peu jaloux de Jésus, comme s'il y avait concurrence.Moi j'ai l'impression que plus je suis proche de Dieu mieux je peux aimer François, et réciproquement ! En me voyant si paisible et comme un poisson dans l'eau dans ce monastère, il a eu peur que j'aie une vocation de moine. Peur parce que cela aurait impliqué la fin de notre relation. Personnellement, je ne me vois pas moine, mais il est vrai que j'ai une attirance pour la contemplation. Je crois cependant qu'on peut être laïc tout en ayant une attitude contemplative.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

OUI on peut çetre contemplatif et laïc aucune con tradiction la dessus moi j'ai été moine trappiste et suis maintenant(REDUIT) à l'état laïc selon la belle formule...! et je peu te dire que ma relation à Dieu n'a pas changé l'accent est comtemplatif.
Merci de ton témoignage
Guy

Ben a dit…

Quel merveilleux partage !
Je rends grâce au Seigneur pour ce qu'il te donne, ce qu'il vous donne, de vivre.
Et je consonne tellement à ce que tu dis du rapport entre l'amour de Dieu et l'amour partagé avec François.

"Je me sens si bien avec lui. Je l'aime de plus en plus, au point que j'ai parfois du mal à distinguer notre amour et celui de Dieu, tellement le premier est à l'image du second. C'est un bonheur de les connaître tous les deux ! Et il m'arrive de pleurer de bonheur tant que je me sens enveloppé par leur amour."

Je dis la même chose de ce que je vis avec José.

MAgnificat !
Deo gratias !
Alléluia !

Anonyme a dit…

Ton témoignage est très beau. Partager des moments spi est une belle grâce !
J'aime aussi aller me rsoourcer dans un monastère comme toi. Je vais à l'abbaye du Port Salut à côté de Laval. Ils sont très accueillants pour les non cathos dont je fais parti. Mais j'y vais sans mon chéri car il est bouddhiste. Il m'a par contre accompagné une fois à la communauté de l'Arche et moi plusieurs fois dans sa communauté bouddhiste dans le Vercors. Nos différences nous enrichissent beaucoup.
Mais, pour moi quand je me replonge dans le boulot, le côté contemplatif est plus difficile...
En union de prières
Seb

Une erreur est survenue dans ce gadget