jeudi, novembre 23

Rencontre de Rowan Williams avec Benoît XVI

L’archevêque de Cantorbéry Rowan Williams, Primat de l'Eglise d'Angleterre et chef symbolique de la Communion Anglicane, est reçu ce jeudi matin par Benoît XVI. Cette visite, qui durera 6 jours, intervient 40 ans après la première rencontre historique entre un Pape et un primat anglican. Paul VI avait reçu Michael Ramsey en 1966. Depuis le climat a changé, des motifs de friction existent (ordination de femmes et de gays notamment) mais les deux parties ont décidé de lancer une troisième phase de dialogue.

Ecoutez l'interview (5mn) de Mgr Pierre Whalon, membre de la délégation reçue à Rome. Cet évêque anglican/épiscopalien, chargé des églises américaines en Europe (dont la Cathédrale Américaine de Paris) répond aux questions de Romilda Ferrauto de Radio Vatican et se montre modérément optimiste sur l'évolution des relations entre l'Eglise Anglicane et l'Eglise Catholique Romaine. Il évoque notamment des questions épineuses, telles que la place des femmes et des homosexuels dans l'Eglise, et...les cas de pédophilie dans l'ECR.
Ecouter

Mise à jour:
A l'issue de leur rencontre, Benoît XVI et le Dr Rowan Williams, archevêque de Cantorbéry et primat de la Communion anglicane, ont publié une Déclaration commune. Ils reconnaissent l'existence de "sérieux obstacles au progrès oecuménique" et s'engagent à "poursuivre le dialogue" .
Téléchargez la déclaration (2 pages en anglais)

1 commentaire:

Georges a dit…

Je ne sais pas vers quoi ça va tourner. Est-ce que Rome s'ouvrira? Ou bien elle "attendra" que la Communion Anglicane change d'avis?

Heureusement que l'archevêque de Cantorbéry est Rowan Williams justement. Un autre aurait pu avancer un dialogue en vue de la discrimination, car, aujourd'hui comme jamais dans l'histoire, les cathos tradis et les protestants et anglicans de droite s'entendent merveilleusement.

Une erreur est survenue dans ce gadget