vendredi, décembre 8

Voices of witness

Parce que l'Eglise a trop tendance à parler des LGBT au lieu de les écouter, le DVD "Voices of witness" (en anglais) tombe à point nommé. On y voit des gens "ordinaires" comme vous et moi, des gays et lesbiennes, laîques et membres du clergé, mais aussi leurs familles et ami(e)s hétéros qui soutiennent la pleine inclusion des LGBT dans l'Eglise. Bien sûr, cela se passe aux Etats-Unis, dans l'Eglise Episcopalienne, mais cela donne une idée de ce qu'on verra peut-être ailleurs dans quelques années. Qui sait? En tout cas, c'est très poignant. Préparez vos mouchoirs !
Si vous préférez voir cette vidéo en groupe, je vous invite à venir ce dimanche après-midi à la réunion du groupe Lambda à Paris.

6 commentaires:

Georges a dit…

J'ai visionné cette vidéo d'un bout à l'autre, et je suis très ému.

Je crois profondément que l'Esprit Saint est à l'oeuvre, mais certains se bouchent l'oreilles, pour ne pas entendre sa voix.

La vidéo est sous quelle licence? Copyright, ou plutôt une licence alternative?

Jean-Marc a dit…

Apparemment c'est un copyright "Claiming the Blessing".
Voir http://www.voicesofwitness.org

Ben a dit…

Merci, Jean-Marc !
Merci de nous partager les richesses de ton Église.
Ce document est touchant, simple et vrai...
Je suis très ému et je me demande si une telle vérité serait possible à projeter dans mon Église.
Nous sommes tous enfants de Dieu. Et la conclusion de Desmond Tutu est tellement juste : Le Christ nous veut TOUS avec lui, "gays, lesbians and the so called straight."

Georges a dit…

Désolé d'être trop bavard, mais j'aimerais répondre au commentaire de Ben, lorsqu'il dit: «Je suis très ému et je me demande si une telle vérité serait possible à projeter dans mon Église.»

Non, Ben, là, je crois pas...

catholorenzo a dit…

ordinaires "comme vous et moi"? Pour ma part, c'est vrai. Mais toi, Jean-Marc, tu es tout à fait extraordinaire !!! ;)

Jean-Marc a dit…

Mais non, Lorenzo, je n'ai rien d'extrordinaire. Méfie-toi de l'image que ce blog peut donner de moi. La réalité est bien plus banale...

Une erreur est survenue dans ce gadget