jeudi, février 8

Fébrile...

A l'heure où j'écris ce billet, je suis fébrile. Tout se bouscule, et j'entrevois le bout du tunnel. Je suis quasiment assuré d'avoir un boulot intéressant et bien payé dans quelques jours, et je pourrais même me payer le luxe de choisir ! Je sens combien cela affecte mon humeur. Je me sens excité, heureux, de bonne humeur avec les gens autour de moi. Même si je n'avais pas perdu ma sérénité pendant mon passage à vide, je me sens différent depuis quelques heures.

Dans cette situation, je ne veux pas oublier que c'est en Jésus que se trouve mon plus puissant appui. Quelque soit la situation où je me trouve, il est là à mes côtés. Je ne veux pas tomber dans le piège de faire dépendre mon bonheur d'une situation extérieure, si excitante et belle soit-elle. Le Seigneur Seul est mon Salut. Il n'a pas besoin que je sois riche, beau et intelligent pour lui plaire. Jésus m'aime inconditionnellement tel que je suis. C'est un peu le sens de la chanson suivante "What If" de Jadon Lavik que je vous propose d'écouter (cf paroles ci-dessous):
What If
By Jadon Lavik, Lavikmusic ASCAP

What if I climbed that mountain, what if I swam to that shore
What if every battle was victorious then would you love me more
Would you love me more
What if I were everyone’s first choice, what if I went farther than before
What if I stood high above the rest than would you love me more
Would you love me more

You say I belong to you apart from the things I do
You say I belong to you I’m in awe of why you do
Why you do, why you do, I’m in awe of you, ooh

What if I ignored the hand that fed me, what if I forgot to confess
What if I stumbled down that mountain then would you love me less
Lord would you love me less

What if I were everyones last choice what if I mixed in with the rest
What if I failed what I passed before then would you love me less
lord would you would you love me less, oh no oh no oh no

You say I belong to you apart from the things I do
You say I belong to you I’m in awe of why you do
You do you do you do

What have I done to deserve your son sent to die for me
What can I give I want to live give me eyes to see
In a world that keeps changin’ there’s one thing that I know is true
Your love is stayin’ there’s nothing else I’ll hold onto

You say I belong to you apart from the things I do
You say I belong to you I’m in awe of why you do
Why you do

You say I belong to you apart from the things I do
You say I belong to you I’m in awe of why you do
I’m in awe of you I’m in awe of you

The way you love me, the way you do
The way you do , the way you love me, you love me , you love me
The way you do the way you do the way you love me,
the way you love you love you love

7 commentaires:

Flajuben a dit…

Merci pour ce beau témoignage de foi.
Je suis très heureuse pour toi tout de même !

En toutes choses, soyons dans la joie et rendons grâce à Dieu !

Elias a dit…

Cher Jean-Marc,je m'associe à ton action de Grâces.
Oui!Seul le christ est notre appui!
Deo Gratias.

Benoît a dit…

heureux de te voir à la joie de retrouver du travail! Bon courage!

Jeff Martinhauk a dit…

What a lovely song.

To ensure we continue to have a place in the Anglican Communion, please consider reading this Open Letter to the Archbishop of Canterbury and signing the petition that goes along with it.

Merci,

Jeff Martinhauk

Ben a dit…

Mon âme chante le Seigneur, alléluia...
Je me réjouis tellement avec toi.
Amitié.

georges a dit…

Deo gratias! Je me réjouis pour toi!

Furyo a dit…

Deo gratias!
Je savais que ca allait s'arranger !
Bises

Une erreur est survenue dans ce gadget