vendredi, avril 27

Le chef de l'Eglise Episcopale tient ferme sur les droits homosexuels !

Dans une interview accordée au Boston Globe, Katharine Jefferts Schori, Evêque Présidente de l'Eglise Episcopale affirmé à propos des droits des gays et lesbiennes: "Je crois que personne dans cette Eglise ne souhaite faire marche arrière", qualifiant l'élection de Gene Robinson, un évêque ouvertement gay du New Hamphsire, de "grande bénédiction" malgré l'intension controverse et les risques de schismes. Elle a comparé la lutte pour les droits homosexuels aux combats contre l'esclavagisme et pour les droits des femmes, et affirmé que c'est devenu l'une des vocations de l'Eglise Episcopale que de "continuer à discuter de la sexualité humaine, non seulement au sein de notre Eglise, mais dans le reste du monde"..."La position que tiennent certains opposants dans certaines parties d'Afrique ou dans d'autres parties de la Communion Anglicane est celle que notre Eglise et notre société tenait il y a 50 ans, et il est peut-être naïf de croire que les gens peuvent parcourir cette distance en un and ou d'une façon quasi instantanée". "Ce type de mouvement et de développement nous a demandé beaucoup de souffrance et d'énergie pendant 40 à 50 ans, et je crois que nous devons offrir de l'espace pour permettre aux autres de faire leur propre chemin"...

3 commentaires:

François a dit…

je suis fier d'avoir rejoint cette Eglise...

georges a dit…

Koel!

Toutefois, je me demande quelle attitude prendra l'Église épiscopalienne dans l'immédiat, vis-à-vis des nouveaux couples gais ou lesbiens qui voudront célébrer leur alliance...

Pas facile, huh?

Anonyme a dit…

Bjr,
Il est possible de sortir de l'homosexualité, c'est un lien lié à une pratique occulte (idolâtrie mariale ou autre, inceste hérité des ancêtres, des parents, etc.). C'est souvent le lieu d'une possession spirituelle, sinon, si l'on ne pouvait s'en sortir (je vous le dis on le peut), pourquoi Dieu l'aurait-il comdamné ? Il faut savoir que lors du retour de Christ et de l'établissement de la nouvelle Jérusalem (Apocalypse de *jean 22:15). La Bible donne un espoir : 'Heureux ceux qui lavent leurs robes, ils auront le droit de manger du fruit de l'arbre de vie (Apocalypse 14). Il y a donc une possibilité, en Jésus, d'être libéré, car l'arbre de vie sert à la guérison des nations (tout peuple, Apocalypse 22:2). Il faut le vouloir...Mais le voulez-vous ? Si oui, faîtes le pas avec Jésus-Christ. Donnez-lui personnellement votre vie, et il vous guérira. Demandez aussi l'assistance de chrétiens 'nés de nouveau', qui eux, ont l'autorité spirituelle pour vous aider et vous délivrer..Ne donnez pas foi à tout homme, bon salut à tous !

Une erreur est survenue dans ce gadget