jeudi, novembre 1

Déménagement réussi !

Ce petit post pour vous partager que mon déménagement s'est bien passé...sous la pluie ! J'ai rendu les clés hier, et je ne suis donc plus parisien. Ca me fait bizarre mais je suis très heureux. Avec mon chéri, je m'installe petit à petit. On défait les cartons, on monte des meubles, on installe (pu plutôt chéri installe) la cuisinière flambant neuve, je range mes 10 cartons de bouquins, etc. Je suis impressionné par le sens pratique de François. C'est un sacré bricoleur. Il sait tout faire. J'ai peut-être un peu trop tendance à reposer sur lui.

J'aurais plein d'autres choses à vous partager, mais le temps me manque. Demain, nous partons en WE à Londres. Cela nous changera les idées.
Je n'aurais peut-être pas la possibilité de blogger ces prochaines semaines car le transfert de mon abonnement chez Free risque de prendre plus de temps que prévu. Alors, ne m'en voulez pas si je suis silencieux :)

2 commentaires:

Sebastien a dit…

Vu un article qui devrait t'intéresser :

Rejet d'anglicans canadiens de se soumettre sur les questions LGBT

Contrairement à la branche américaine qui s'est soumise pour éviter le schisme, des Eglises canadiennes résistent face aux conservateurs et à leurs propres évêques...
L'Archevêque de Canterbury, Rowan Williams, chef de la Communion anglicane, s'était rendu aux Etats-Unis en septembre dernier pour rencontrer ses pairs américains et trouver une sortie de crise alors qu'une échéance était donnée par les conservateurs anglicans, majoritairement africains, pour que la communion s'engage à ce que des gays et des femmes ne soient plus ordonnés évêques et que les Eglises anglicanes ne procèdent plus à des cérémonies d'unions homosexuelles.

Rowan Williams avait semblé réussir à sauvegarder l'unité des anglicans mais la décision de plusieurs Eglises anglicanes canadiennes risque de montrer la fragilité de la Communion.

Ainsi, Le diocèse de Montréal de l'Eglise anglicane, 103 voix contre 57, a voté en faveur de l'autorisation pour les prêtres de bénir les mariages entre personnes de même sexe. Le diocèse d'Ottawa avait déjà adopté une résolution dans le même sens, celui de New Westminster, à Vancouver étant précurseur dans sa position favorable à) de telles cérémonies dès 2002.

A l'opposé des Eglises locales, le synode des évêques anglicans canadiens s'était quant à lui opposé à une telle mesure, à une très faible majorité de 21 voix contre 19, lors de sa réunion à Winnipeg en juin dernier.

Le Canada, avec la Belgique et l'Espagne, fait parti des rares pays à autoriser les mariages entre personnes de même sexe.

La branche américaine de l'Eglise anglicane avait approuvé à l'unanimité un texte où ils acceptaient de «manifester de la retenue en ne consentant pas à la consécration de tout candidat dont la manière de vivre présenterait un défi à l'ensemble de l'Eglise et conduirait à davantage de tension dans la communauté». Ils s'engageaient également à «ne pas autoriser ou exercer dans (leurs) diocèses tous rites publics de bénédiction d'unions du même sexe jusqu'à ce qu'un consensus plus large soit trouvé au sein de la communauté ou jusqu'à ce qu'une Convention générale décide de futures actions».

Nicolas a dit…

Petit mot pour te dire que je me réjouis de te savoir bien installé ;-)
On se voit dimanche à Lambda

Un bon baiser

Nicolas

Une erreur est survenue dans ce gadget