mardi, avril 30

Le basketteur chrétien Jason Collins fait son coming out !

Le célèbre joueur de basket ball (NBA) Jason Collins, 34 ans, vient de révéler qu'il est gay. Il devient ainsi le premier sportif en activité dans un sport d'équipe majeur aux Etats-Unis à faire son coming out. Quand on sait l'image de forte virilité véhiculée par ce type de sport, on comprend pourquoi cette annonce a fait l'effet d'une bombe !

Jason Collins a reçu le soutien de nombreuses personnalités, à commencer par le président Obama qui a salué son courage.

Ce que l'on sait moins, c'est que Jason Collins est aussi ...chrétien et ne s'en cache pas ! Ceci n'est d'ailleurs pas sans susciter des remous chez les chrétiens fondamentalistes (voir cet article) qui en viennent à questionner sa foi en raison de l'incompatibilté supposée d'une homosexualité assumée avec le fait d'être chrétien.

Jason Collins est à la fois noir, sportif de haut niveau et chrétien, autrement dit 3 raisons qui auraient pu l'empêcher de révéler son homosexualité.  On imagine le courage et la force de caractère que cela lui a demandé de faire cet effort de vérité avec les autres et lui-même.

Voici ce qu'il a déclaré à ce sujet:

"Garder un tel secret m'a coûté beaucoup d'énergie. J'ai enduré des années de misère et fait beaucoup d'efforts pour vivre dans le mensonge. J'étais certain que mon monde s'écroulerait si quelqu'un savait. Mais désormais, chaque fois que je le dis à une nouvelle personne je me sens plus fort et je dors un peu plus profondément".
Regardez aussi cette vidéo magnifique où il se montre un témoin à la fois fort, humble et généreux:



Toux ceux qui ont fait cette expérience peuvent en témoigner: faire son coming out grandit toujours. Pour un croyant, cela peut même être une expérience spirituelle car elle permet à la grâce de Dieu de se manifester dans sa vie. Certains parlent à ce titre de "sacrement du coming out". Personnellement, mon coming out a été un facteur déterminant dans ma vie spirituelle, et j'ai pu voir de nombreuses vies en sortir transformées. Vecue intentionnellement, cette démarche peut même être qualifiée de profondément christique. En effet, Jésus n'a-t-il pas été le premier à accepté d'être rejeté plutôt que de nier ce qu'Il était ?

Au delà du seul cas de Jason collins, c'est aux nombreux gays, en particulier chrétiens, encore dans le placard, auxquels je pense aujourd'hui. Puissent-ils trouver dans le Christ la force de faire un jour leur coming out, et que l'exemple de ce basketteur les inspire et leur donne espoir qu'il est possible d'être pleinement heureux en Dieu en tant que chrétiens gays.

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget