mercredi, janvier 24

Prêtre et homosexuel !

A ne pas rater ce soir (20h50-22h35) sur France 2: un épisode de "Louis Page" mettant en scène un jeune prêtre homosexuel (interprété par Anthony Delon), vivant en couple avec un autre homme, aux prises avec une paroisse secouée par la découverte de l'homosexualité de leur curé.

Voici le synopsis de France 2:
Louis Page s'arrête dans un village dont la paroisse est animée par un jeune curé passionné par les pays du tiers-monde. Derrière l'homme actif et généreux, Louis devine un secret qui va brutalement s'imposer à lui: Michel Rollin est homosexuel et vit en couple avec un autre homme qu'il aime. A travers Michel et Jean-Paul, Louis Page devient l'observateur privilégié, parfois l'arbitre, et surtout le médiateur, des violentes réactions qui se déchaînent lors de la révélation de cette vérité. Et surtout, comme à son habitude, il explore et remet en question son propre point de vue devant ce qui est, à l'évidence, une grande histoire d'amour...
A vos magnétoscopes !

10 commentaires:

Christian a dit…

Cher Jean-Marc,
Un téléfilm qui m’a laissé plus que perplexe.
Luis Page se veut être le prêtre moderne et ouvert mais visiblement surtout pour les hétérosexuels.
Dans ce téléfilm, il écoute le jeune prêtre gay mais reste bien dans la ligne de l’Église.
Il rappelle que l’homosexualité est condamnée par la Bible (ce qui est encore à voir!) et culpabilise le jeune prêtre gay qui doit choisir entre son sacerdoce et l’amour de sa vie.
Un moment fort et révélateur de l’esprit de Louis Page est sa rencontre avec l’évêque. L’évêque a un discours homophobe et moraliste et Louis Page en bon prêtre soumis, écoute sans contredire, même si l’envie ne lui en manquait pas.
Si bien que finalement le jeune prêtre ne sachant plus où il en est quitte l’Église mais aussi son ami pour aller aider les autres dans une action humanitaire à Madagascar! Quelle grandeur d’âme! Finalement la bonne morale hétérosexuelle et l’image des prêtres sont sauves!!!
Assez consternant!
A bientôt.
Amitiés
Christian

Flajuben a dit…

Je ne suis ni prêtre, ni un homme... mais je ne peux pas ne pas réagir, quand j'entends au début du feuilleton :
que le célibat "choisi" = faire abstraction de son corps ! et baillonner son coeur!!

C'est n'importe quoi... ce qui m'énerve le plus, là, c'est que les scénaristes n'ont même pas essayé de comprendre... ils font passer leur message.

Jean-Marc a dit…

C'est vrai, Christian, qu'on peut regretter que ce prêtre homosexuel quitte son compagnon et fasse le jeu de l'Eglise institution. Mais, au moins, cela met met en évidence la posture quasi schizophénique que sont conduits à adopter beaucoup de gays catholiques.

Jean-Marc a dit…

Flajuben, le problème est que, justement, le célibat n'est pas forcément choisi ceux qui Dieu appelle au sacerdoce. Leur imposer le célibat me semble pour le moins critiquable. Pourquoi ne pas revenir à la pratique de l'Eglise antique, dont les pasteurs se mariaient (St Pierre lui-même était marié).

Flajuben a dit…

Ce qui me gêne en l'occurrence, c'est le parti pris un peu bêta du film. Comme s'il n'y avait qu'une façon de penser.

J'ai de très bons amis prêtres... je peux témoigner qu'ils ne sont ni schizophrènes, ni n'ont le coeur baillonné... Et surtout, ils sont HEUREUX. Si, si, c'est possible.

Benoît a dit…

Je l'avais déjà vu. Je trouve l'interprétation d'Anthony DELON particulièrement attachante. La méchanceté des "biens pensants" est soulignée comme il faut, et j'ai bien aimé aussi le passage où l'abbé Page arrive à soulager le mari en le déchargeant du poids du silence de sa propre condition. Certains passages sont durs, la souffrance due au regard des autres est parfaitement restituée.
Bien à toi

Ben a dit…

Quand on érige en théologie une simple coutume, on se trouve souvent dans le panneau !
Il y a de nombreux prêtres mariés dans l'Eglise catholique ! Et avec toute la bénédiction du Saint-Siège. En effet, les prêtres des rites orientaux (maronites, melkites, coptes-catholiques, etc.) peuvent se marier avant d'être ordonnés.
Dans la partie de l'Eglise catholique de rite latin, cette possibilité a été exclue à partir du XIIe s. Mais les prêtres d'alors étaient moines; CE QUI ENGAGE UN VOEU !
Pour ce qui est de cet épisode, n'essayons pas de vouloir des nuances subiles dans un produit audiovisuel "grand public".
Ce que je trouve assez remarquable, c'est que les questions sont posées. Et pas de manière manichéenne. Louis Page répète à l'envi sa fidélité. "Trébucher n'est pas tomber..."
Dans l'ensemble, j'ai apprécié ce téléfilm, très justement interprété par Delon et Malet.
Et en plus, ils sont beaux, ce qui ne gache rien.

Anonyme a dit…

et comme il est beau ce jeune prêtre et comme il souffre...quelle grandeur d'âme....a-t-on seulement pensé au pédé ordinaire qui reste sur le carreau...seul à crever avec son amour maudit pendant que le bon berger va panser ses brebis malgaches...sûr qu'il souffre mais il retourne dans le chaleureux cocon de ses frères skisophrènes...alors que l'ami n'a plus rien et n'est pas loin de maudire dieu lui même...
j ai été amant d'homme d'église ...un prêtre d'abord puis un pasteur...non ce n est pas un fantasme monomaniaque mais j ai besoin de partager ma foi avec celui que j aime avant de partager ma couche...je me suis caché dans des placards aux coups de sonnettes,j ai joué les paroissiens ordinaires et zélés ,j ai tout accepté pour ces hommes que j aimais...ils sont partis à la première semonce de leur institution avec leur pauvre soumission de pleutre en appellant cela "fidélité à vocation"...quel mensonge peu courageux...en prime de leur repentir on les a bénit deux fois plus et puisqu il fallait une brebis galeuse responsable je fus désigné et chassé...alors la pitié . non merci...quitte à crever seul il faut avoir un minimum de courage
xtian

Furyo a dit…

Vu le résumé : affligeant.
Bon sang, quand est-ce qu'on finira par reconnaître l'amour quand on le voit ?

Francis Bourel a dit…

Je suis tout a fait d'accord avec toi Furyo moi je suis prêt a me lancer dans une relation amoureuse et durable avec un prêtre voici mon e mail pour tout personne intéresser Francisbourel31@gmail.com

Une erreur est survenue dans ce gadget