mardi, mai 8

Le pur et l'impur dans la tradition catholique

On entend souvent parler dans l'Eglise de pureté et d'impureté. On a souvent l'impression que ces notions sont liées à la sexualité. Comme si le fait d'avoir une sexualité conforme à la morale chrétienne était une condition d'accès à la pureté. Par ailleurs, la femme a souvent été considérée comme impure, au moins à certains moments. Pendant longtemps, une femme enceinte ou ayant ses règles était impure aux yeux de l'Eglise. Ne serait-ce pas l'une des raisons non dites pour laquelle on ne l'autorise pas à accéder à la prêtrise ?

" Le pur et l'impur dans la tradition catholique". C'est ce thème qui sera évoqué à la prochaine réunion du groupe Lambda dimanche 13 mai 16h-18h à la Cathédrale Américaine(bibiothèque au 1er étage). Comment les questions de sexualité conditionnent l'accès au sacré dans le culte catholique et la pastorale d'accès aux sacrements, selon une logique du pur et de l'impur héritée du judaïsme ? C'est à cette question que tentera de répondre François-Xavier Ledoux, prêtre dominicain, que nous aurons la joie d'accueillir. François-Xavier est également chantre, maître en théologie sacramentaire et liturgie, doctorant à l'institut catholique de Paris pour une thèse portant sur le pur et l'impur dans la ritualité chrétienne, en particulier sur la place de la femme dans la liturgie. Il collabore aux éditions du Cerf, au Jour du Seigneur et à différentes revues de liturgie.

Venez nombreux à cette réunion qui s'annonce passionnante. Nouveaux et nouvelles bienvenu(e)s !

1 commentaire:

théo a dit…

Interdiction de parler politique ou religion à la réunion...lol !

Une erreur est survenue dans ce gadget