jeudi, octobre 18

Evêque Président de l'Eglise épiscopale : "Il n'y aura pas d'exclus dans cette Eglise"

Katharine Jefferts Schori est l'Evêque Président (autrement dit le Primat) de l'Eglise épiscopale. Dans une interview vidéo, elle commente longuement la récente réunion des évêques épiscopaliens à la Nouvelle Orléans qui ont décidé, conformément à la demande des Primats de la Communion anglicane, de maintenir pour l'instant un moratoire sur la nomination d'évêques gays (la fameuse résolution B033) et sur l'autorisation officielle d'une liturgie de bénédiction d'unions de même sexe. Certaines personnes, que ce soit du côté libéral ou conservateur, se ont émues de la déclaration des évêques.

L'Evêque Président justifie cette position attentiste par l'importance pour l'Eglise épiscopale de rester connectée à la Communion anglicane, vue comme un Corps. Le maintien de cette connection lui permet de mieux défendre la pleine dignité des gays et lesbiennes dans le monde entier que si elle était isolée. L'ensemble des évêques épiscopaliens ont par ailleurs appelé à un engagement univoque et actif pour les droits civils, la sécurité et la dignité des personnes gay et lesbiennes. Katharine J. Schori réaffirme également l'engagement de son prédécesseur qu'il y n'y aura pas d'exclus dans cette Eglise, que ce soit pour des raisons d'orientation sexuelle ou de perspective théologique..

Selon Katharine J. Schori, une des vocations de l'Eglise épiscopale est de permettre de parler librement de la question gay, et elle se réjouit que cela ait d'ailleurs permis une augmentation du nombre de gays et lesbiennes dans l'Eglise !

Voir la vidéo (en anglais)
Lire l'exposé préliminaire (ne contient pas la séance de questions/réponses)

Et n'oubliez pas de participer au nouveau sondage sur l'Eglise épiscopale !

3 commentaires:

Georges a dit…

Je suis un mec, mais je crois que le clergé masculin a été (et peut toujours être) un danger pour l'Église.

Si on avait eu des épiscopesses plus tôt dans l'Église, et des présbytides, on aurait évité plein de catastrophes, et l'Église n'aurait pas fait les bêtises qu'elle a faites.

J'espère que les prélats homophobes ferment leur gueule, qu'il leur arrive que qui est arrivé à Ted Haggard.

Seb a dit…

Jean-Marc,

Je prie pour ton église, pour qu'elle reste aussi accueillante pour les lgbts, pour que l'Esprit-Saint éclaire les consciences querelleuses et les amènes à l'amour plutôt qu'à la déchirure.

On a besoin que cette lumière continue à briller !

Jacques a dit…

Moi je voudrais que, quelles que soient les opinions exprimées, les personnes qui interviennent ici garde leur vocabulaire. La grossièreté et la vulgarité, pour moi, dévalorisent complètement les propos de certains.
Merci Jean-Marc de toujours exposer les choses avec clarté et gentillesse. Tes lecteurs de Belgique n'ont pas le même code déontologique.

Une erreur est survenue dans ce gadget