lundi, juillet 14

Lambeth 2008

Mercredi prochain débutera la Conférence de Lambeth 2008, réunissant tous les 10 ans les évêques anglicans du monde entier, à l'invitation de Rowan Williams, pour échanger, prier, et étudier la Bible. Elle s'achèvera le 3 août 2008. Sera-ce le dernier rassemblement de ce type, signant la fin de ce qu'on appelle la Communion Anglicane ? Certains le prédisent, tant la division est à son comble sur la question d'ouverture de tous les ministères aux gays, mais aussi aux femmes. De nombreux évêques ont d'ailleurs décidé de boycotter la Conférence et signe de protestation et de défiance vis-à-vis de l'Archêque de Canterbury. Il semble qu'il n'y aura pas de vote sur ces questions épineuses. De toute façon les "résolutions" qui pourraient être prises ne seraient que des recommandations, qui ne sauraient s'imposer aux différentes Eglises nationales (appellées Provinces) qui sont toutes autonomes (Par exemple, dans l'Eglise Episcopale, à laquelle j'appartiens, l'autorité suprême est la Convention Générale dont la prochaine se réunira en juillet 2009 et réunira laïcs, clergé et évêques).

Le plus intéressant devrait finalement avoir lieu en marge de la Conférence de Lambeth. Beaucoup d'activités sont en effet organisées à cette occasion. Il y ce qu'on appelle le marché, qui est un salon où divers groupes religieux, notamment gays, sont représentés de même que des entreprises. Et des célébrations religieuses sont également organisées en marge de la Conférence.
Vous pouvez suivre l'actualité de la Conférence de Lambeth sur le site officiel de la Communion Anglicane, celui de l'ECUSA, ou portail LGBT d'Integrity. Pour suivre Gene Robinson qui sera très actif à Lambeth bien que non invité officiellement, consultez le blog GenePool qui lui est consacré ou son blog perso qu'il a créé à cette occasion où il livrera lui-même ses impressions personnelles sur la Conférence (à voir aussi cette vidéo où un opposant interrompt un sermon dans une église en le traitant d'hérétique et en lui demandant de se repentir!).

Aucun commentaire:

Une erreur est survenue dans ce gadget